Tournoi de montée: 5 ans en Division 2, Kolda Basket Club peine toujours à retrouver l’élite

Depuis 2013, l’équipe sénior de Basketball de la région de Kolda en Catégorie hommes et femmes se bloque toujours en division 2. La situation qui empêche  Kolda Bc à se hisser dans la cour des grands demeure le manque criard de moyen.

Dix ans après sa création, l’équipe du fouladou accède enfin en division supérieure D2 réussissant à détrôner celle du Ziguinchor après des années de lutte. Une nouvelle page du basket koldois s’ouvre. Et cette fois-ci la D1 est visée.

Le KBC rate malheureusement, en 2013,  la possibilité de rejoindre la division supérieure. Ils sont  éliminés dés les phases de poule du tournoi de la montée. Pire, l’équipe du Fouladou loupe l’édition 2014 puis 2015.

À ce jour, les Koldois viennent d’être éliminé comme en 2016 et 2017 du tournoi de la montée. En dépit de ses multiples échecs, le Kolda Basket Club  traîne toujours  son rêve de grimper les échelons et accéder à la division une.

Chose qui s’annonce difficile vu le manque criard  de moyen à en croire le coach Sow « Depuis 2013 nous aspirons la division une hélas, chose qui parait impossible. En réalité, ce qui nous bloque réside sur la motivation des jeunes gosses, les moyens financiers nous manquent nous avons même du mal à acheter des paires de chaussures pour nos joueurs, pour vous dire vrai, nous prenons nos propres fonds pour assurer le minimum » dixit l’entraîneur.Et pour les subventions que reçoit l’équipe? Sow répond « comparais à nos besoin, cela est juste insignifiant ».

Joueur de KBC, Habid Diallo reste sur la même lancée que son coach « Pour se qualifier en D1,  il faut des appuis bien-sûr,  nous avons des joueurs qui aiment le basket-ball de la région de Kolda. On joue sans primes de matchs mais chaque année les joueurs reviennent plus déterminés. Les équipes qui sont en D1 ont beaucoup d’appuis financiers ».

Plus loin, le jeune pointe du doigt les autorités de Kolda « Ce manque d’implication de la part des autorités de Kolda a brisé des rêves de beaucoup de jeunes issus de la région, presque chaque année, les grandes équipes de basket récupèrent nos meilleurs joueurs. Il est grand temps que les autorités regardent le basket-ball, la jeunesse ».

Agacé par cette situation le jeune joueur et étudiant à l’université Gaston berger de Saint Louis poursuit  « Autre chose, les équipes de Dakar ont plus de compétition que nous, Si nous n’avons pas les moyens, on ne pourrait malheureusement pas faire les voyages pour jouer correctement comme une équipe normale. Et pourtant,  Kolda basket club a des arguments pour se hisser en Division une, le match qu’on a joué avec l’équipe de Bopp en est une parfaite illustration ».

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok