Tout ce qu’il faut savoir sur le sommet inter-coréen entre Kim Jong Un et Moon Jae In

La 5e conférence au sommet Nord-Sud de la Corée a eu lieu à Pyongyang du 18 au 20 septembre 2018.

Kim Jong Un, président de la Corée du Nord, a accueilli son homologue de la Corée du Sud, Moon Jae In à l’aéroport international de Pyongyang.

Arrivé au siège du Comité central du Parti du travail de Corée pour la conférence, Moon Jae In a écrit sur le registre des visiteurs : « La nation souhaite uniquement la paix et la prospérité ! Moon Jae In, Président de la République de Corée, le 18 septembre 2018 »

Kim Jong Un et Moon Jae In ont apprécié hautement les relations Nord-Sud actuelles et discuté avec franchise sur les questions importantes, avant de signer le 19 septembre la « Déclaration commune de Pyongyang de Septembre ». Voici le texte complet de la Déclaration :

Les deux dirigeants ont apprécié les bons résultats obtenus après l’historique Déclaration de Panmunjom, notamment la tenue d’un dialogue et de négociations étroits, des échanges et la collaboration non gouvernementaux dans divers domaines et la prise de mesures marquantes pour la détente militaire.

Ils ont revérifié les principes de l’indépendance nationale et de l’autodétermination nationale, sont convenus de développer avec esprit de suite et de façon durable les rapports Nord-Sud en faveur de la réconciliation et de la collaboration nationales, d’une paix stable et de la prospérité commune et sont tombés d’accord pour s’attacher à réaliser, par leur politique, l’aspiration et les vœux de toute la nation désirant voir le développement des actuels rapports Nord-Sud aboutir à la réunification.

Les deux dirigeants ont conféré avec franchise et en profondeur sur les différents problèmes à résoudre et les mesures pratiques à prendre pour promouvoir les rapports Nord-Sud à un palier supérieur par une application stricte de la Déclaration de Panmunjom et sont convenus que la présente conférence au sommet de Pyongyang aura marqué un tournant important de l’histoire, déclarant comme suit :

LE NORD ET LE SUD SONT CONVENUS DE FAIRE SUIVRE LA MISE D’UN TERME AUX RAPPORTS HOSTILES MILITAIRES DANS LES ZONES D’AFFRONTEMENT, NOTAMMENT LA ZONE DEMILITARISEE, PAR L’ELIMINATION EFFECTIVE DU DANGER DE GUERRE DE TOUTE LA PENINSULE COREENNE ET UNE ANNULATION FONDAMENTALE DES RAPPORTS HOSTILES.

① Le Nord et le Sud sont convenus d’adopter l’« Accord sur l’application de la Déclaration de Panmunjom dans le domaine militaire », conclu à l’occasion de la présente conférence au sommet de Pyongyang, à titre d’annexe de la Déclaration commune de Pyongyang, de le respecter strictement et de l’appliquer sincèrement ainsi que de prendre des mesures pratiques pour la transformation de la péninsule coréenne en une zone de paix permanente.

② Le Nord et le Sud sont convenus de mettre au plus tôt en fonctionnement le Comité militaire conjoint Nord-Sud pour contrôler l’application de l’Accord dans le domaine militaire et maintenir les liens et les consultations permanents pour prévenir les conflits armés accidentels.

LE NORD ET LE SUD SONT TOMBES D’ACCORD POUR PRENDRE DES MESURES EFFECTIVES POUR DEVELOPPER DAVANTAGE LES ECHANGES ET LA COLLABORATION SELON LES PRINCIPES DES AVANTAGES RECIPROQUES, DES INTERETS COMMUNS ET DE LA COPROSPERITE ET POUR DEVELOPPER DE FAÇON EQUILIBREE L’ECONOMIE NATIONALE.
① Le Nord et le Sud sont convenus d’organiser dans le courant de l’année la cérémonie d’ouverture des travaux de liaison et de modernisation des voies ferrées et des routes des côtes est et ouest.

② Le Nord et le Sud sont convenus de procéder d’abord pour normaliser le fonctionnement de la zone industrielle de Kaesong et le tourisme aux monts Kumgang à mesure que les conditions nécessaires seront réunies et de se consulter sur la création d’une zone économique spéciale commune sur la côte ouest et d’une zone touristique spéciale commune sur la côte est.

③ Le Nord et le Sud sont convenus de promouvoir activement la collaboration environnementale Nord-Sud pour la protection et la restauration de l’écosystème naturel et de s’attacher en priorité à réussir effectivement la collaboration en cours dans le domaine de l’exploitation forestière.

④ Le Nord et le Sud sont convenus de resserrer la collaboration dans le domaine antiépidémique, sanitaire et médical, notamment la prise des mesures d’urgence requises pour prévenir l’entrée et la diffusion de maladies contagieuses.

LE NORD ET LE SUD SE SONT ACCORDES POUR RESSERRER LA COLLABORATION DANS LE DOMAINE HUMANITAIRE EN VUE DE TROUVER UNE SOLUTION FONDAMENTALE AU PROBLEME DES MEMBRES DE FAMILLES ET PARENTS DISPERSES.
① Le Nord et le Sud sont convenus d’ouvrir dans les meilleurs délais le bureau de réception permanent de la zone des monts Kumgang pour les membres de familles et parents dispersés et, à cette fin, d’en remettre au plus tôt en état les installations.

② Le Nord et le Sud sont convenus de se consulter en priorité, par des pourparlers des sociétés de la Croix-Rouge, pour résoudre le problème de l’entrevue et de la correspondance par télévision des membres de familles et parents dispersés.

LE NORD ET LE SUD SE SONT ACCORDES POUR PROMOUVOIR ACTIVEMENT LA COLLABORATION ET LES ECHANGES DANS LES DIVERS DOMAINES AFIN D’EXALTER LE CLIMAT DE RECONCILIATION ET D’UNION ET DE MANIFESTER SUR LES PLANS INTERIEUR ET EXTERIEUR L’ESPRIT DE NOTRE NATION.
① Le Nord et le Sud sont convenus de promouvoir davantage les échanges dans les domaines culturel et artistique et, en premier lieu, d’organiser en octobre une tournée de la troupe artistique de Pyongyang à Séoul.

② Le Nord et le Sud sont convenus de prendre part en commun autant que possible à des compétitions internationales, notamment les Jeux olympiques d’été 2020, et de collaborer pour accueillir l’organisation en commun des Jeux olympiques d’été 2032.

③ Le Nord et le Sud sont convenus d’ouvrir des festivités significatives pour célébrer solennellement le 11e anniversaire de la publication de la Déclaration du 4 Octobre* et de célébrer en commun le 100e anniversaire du soulèvement populaire du 1er Mars** et, à cette fin, de se consulter sur les mesures pratiques à prendre à cet égard.

* la Déclaration Nord-Sud publié lors de la visite du Président No Moo Hyon à Pyongyang

** le soulèvement de la nation coréenne de 1919 contre la colonisation japonaise

LE NORD ET LE SUD SE SONT ACCORDES SUR LA NECESSITE DE TRANSFORMER LA PENINSULE COREENNE EN UNE ZONE DE PAIX, SANS ARMES NUCLEAIRES NI MENACE NUCLEAIRE, ET D’ABOUTIR AU PLUS TOT A DES PROGRES EFFECTIFS A CETTE FIN.
① Le Nord a décidé d’abord de détruire à jamais le champ d’essai de moteurs et la rampe de lancement de fusées de la commune de Tongchang en autorisant la visite d’experts des pays intéressés.

② Le Nord a exprimé son intention de continuer à prendre des dispositions supplémentaires, telles que celles concernant la suppression perpétuelle des installations nucléaires de Nyongbyon, si les Etats-Unis prennent les mesures correspondantes selon l’esprit de la Déclaration conjointe du 12 Juin RPDC-USA.

③ Le Nord et le Sud sont convenus de collaborer étroitement pour la promotion d’une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

LE PRESIDENT KIM JONG UN DU COMITE DES AFFAIRES D’ETAT A CONVENU DE VISITER SEOUL DANS UN PROCHE AVENIR SUR INVITATION DU PRESIDENT MOON JAE IN.
Kim Jong Un a offert le 18 septembre un banquet solennel en l’honneur de Moon Jae In et il a assisté avec lui le 19 septembre au grand spectacle gymno-artistique au stade Premier Mai.

Le 20 septembre, ils se sont rendus ensemble sur le Mont Paektu, mont ancestral et berceau spirituel de la nation coréenne.

Source : Agence Télégraphique Centrale de Corée

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok