Transfert vers AIBD : la question du transport prise en charge au plus haut niveau

Les préparatifs de l’ouverture officielle de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), le 07 décembre 2017, vont bon train. Dans cette perspective, Madame Maïmouna Noye Seck a pris un engagement ferme et volontariste de prendre en charge toutes les préoccupations liées au transfert des activités de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor vers AIBD en vue d’y apporter des réponses adéquates.

Ainsi, en synergie avec ses collègues des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, et du Développement du Réseau ferroviaire, Abdou Ndéné Sall, elle a organisé une séance de travail sur le système des transports terrestres, mardi 10 octobre au Terrou-Bi.

Il s’agissait d’un exercice qui a regroupé tous les services techniques des départements concernés pour échanger sur quatre points essentiels, à savoir l’offre de transport public et privé, y compris les taxis, du trafic en termes d’aménagement, de la réglementation et de la communication.

A cet égard, la société Dakar Dem Dik (DDD) a présenté son offre de transport détaillé qui ambitionne de ne laisser en rade aucun usager de tous les secteurs concernés par le transport terrestre.

Sur tous les points abordés, despistes de solutions allant dans le sens de régler le problème de transport des usagers, en particulier ceux de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, ont été préconisées.

La réflexion se poursuivra pendant quelques jours pour permettre aux techniciens du transport de proposer des solutions concrètes et aux ministres concernés, dans un esprit de solidarité gouvernementale, de prendre les décisions qui tiennent compte des préoccupations des usagers.

Dans le même ordre d’idée, Maïmouna Ndoye Seck a rencontré, aussitôt après, les acteurs du fret en vue de prendre les mêmes dispositions.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...