TUÉ AUX ETATS-UNIS, DJIBRIL DIAL INHUMÉ CE LUNDI À YOFF

La dépouille de Djibril Dial, du nom de ce jeune Sénégalais de 21 ans, tué par balle, dans la nuit du mercredi au jeudi dernier à Philadelphie, dans le Nord-Est des Etats-Unis est arrivée à Dakar, ce lundi, vers 6 heures du matin.

Cependant, contrairement à ce qui a été annoncé, les frais de rapatriement ont été payés par la famille de la victime. Le président de Horizon sans frontières, Boubacar Sèye a profité de cette occasion pour dénoncer vigoureusement la gestion des fonds pour le rapatriement des Sénégalais décédés à l’étranger. « On nous a toujours dit que l’Etat disposait de fonds pour le rapatriement des dépouilles mortelles des Sénégalais décédés à l’étranger. Je souhaiterai qu’on nous édifie sur la gestion de ces fonds. Le corps de Djibril Dial n’a pas été rapatrié par l’Etat alors qu’on nous dit qu’il y a des fonds disponibles pour cela. Je voudrais qu’on nous dise les bénéficiaires de ce fonds », a fait savoir Boubacar Sèye. Qui demande qu’on arrête la politisation de la gestion desdits fonds.
Il constate, pour le dénoncer, que ceux qui gèrent ce dossier ne cherchent qu’un gain politique auprès du chef de l’Etat. Ce qui, à son avis, doit cesser.

A noter que l’inhumation de Djibril Dial est prévue ce lundi après-midi au cimetière musulman de Yoff.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.