UEFA : Manchester City risque encore très gros

Le TAS écoutera Manchester City entre le 8 et le 10 juin prochain concernant son appel à propos de l’exclusion de deux ans des compétitions européennes. Le club anglais continue de risquer très gros et reste suspendu à la décision du tribunal arbitral du sport.

« La chambre arbitrale a imposé des mesures disciplinaires au Manchester City FC, lui ordonnant de ne plus participer aux compétitions de clubs de l’UEFA au cours des deux prochaines saisons (c’est-à-dire les saisons 2020/21 et 2021/22) et de payer une amende de 30 millions d’euros.» La nouvelle tombait comme une bombe le 14 février dernier. Depuis, Manchester City a fait appel devant le tribunal arbitral du sport.

L’audience est prévue assez rapidement puisqu’elle doit se dérouler à Lausanne, en Suisse, sur trois jours du 8 au 10 juin. Les médias anglais expliquent que les Citizens n’auront pas besoin d’effectuer d’appel suspensif puisque la décision devrait être rendue avant le début de la prochaine saison. Mais cela n’empêche pas que les Skyblues risquent très gros s’ils ne participent pas à la prochaine Ligue des Champions malgré leur deuxième position en Premier League (la place reviendrait au cinquième, Manchester United).

Kevin de Bruyne s’interroge
En effet, The Times dresse la liste des problèmes à venir en n’oubliant pas de rappeler que City est accusé, avec mail à l’appui, d’avoir triché sur ses recettes de sponsoring. Le premier enjeu est celui des joueurs, qui pourraient se faire la malle. « Une fois la décision prise, je vais tout revoir. Deux ans, ce serait long, mais dans le cas d’un an, je verrais peut-être », avait notamment lâché Kevin de Bruyne.

Outre un exode, le club peut craindre pour ses finances alors que l’arrêt des championnats et l’épidémie de Covid-19 frappent déjà de plein fouet les clubs. Le média britannique estime à 100 millions de livres (presque 112 millions d’euros) les revenus liés à une participation à la plus prestigieuse des compétitions européennes. Il faudra aussi surveiller avec attention l’attitude de Pep Guardiola en cas de jugement négatif. L’avenir ne s’annonce pas simple…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.