Un ancien militaire arrêté pour atteinte à la sûreté de l’Etat

L’article 80 fait une nouvelle victime. À cause de cette disposition constitutionnelle, l’ancien militaire, Demba Déme, croupit en prison depuis hier, lundi, 23 septembre. Le journal L’As qui donne l’infirmation informe que Dème, qui se faisait passer pour un soldat alors qu’il avait quitté l’armée depuis 2001, est poursuivi pour atteinte à la sûreté de l’Etat. Il a été arrêté à Matam puis transféré à la Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane.

Il lui est reproché de fréquenter les casernes dans le but de recueillir des informations sensibles pour ensuite les divulguer, et manipuler les soldats. Demba Déme se réclame « citoyen témoin de la souffrance de la grande muette qui a décidé d’être son porte-parole… » sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.