Un apprenti-chauffeur vole l’arme de service du chef de la Police

Alors qu’il procédait à un contrôle de routine sur la Nationale n°6, le chef du poste de contrôle frontalier de Gouloumbou avait gardé son arme dans une sacoche bien dissimulée. Sauf qu’au moment du rangement de l’arme, un jeune apprenti-chauffeur d’un bus avait été témoin de la scène.

Et pendant que l’Officier contrôlait naturellement le bus, dans la nuit du 6 au 7 mars dernier, le jeune homme, Oumar Loum, en a profité pour rentrer à l’intérieur du poste à travers la fenêtre, mettre la main sur l’arme, avant de disparaître, renseigne L’Observateur rapporté par Igfm.

Le chef de poste ne se rendra compte de son arme disparue que bien plus tard. Il a aussitôt déployé ses éléments pour la retrouver, en complicité avec la Gendarmerie.

L’arme sera retrouvée le samedi soir dernier, au moment où Oumar Loum tentait de la bradait. Conduit à la brigade de Gendarmerie de Gouloumbou et placé en garde à vue, il comparaîtra ce lundi devant le Procureur de Tamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.