Un exemplaire rare du Coran, datant de 1579, dévoilé au Monténégro

La célébration du 450ème anniversaire de l’édification de la mosquée Hussein-Pasha à Pljevlja, dans un Monténégro dont elle est l’un des joyaux du patrimoine historique, a été marquée par l’exposition d’une pièce rare d’une valeur inestimable.

Sorti de l’écrin où il était précieusement conservé depuis plusieurs siècles, un Coran datant de 1579, incrusté de feuilles d’or, fut le point d’orgue de l’événement, émerveillant les fidèles, majoritairement des musulmans bosniaques, et les visiteurs qui ont eu le privilège de le découvrir.

« Cet exemplaire du Coran recouvert de cuir et écrit à l’encre noire, d’une épaisseur de 15 cm et pesant environ 5kg, est l’un des plus beaux datant du XVIème siècle de la région du Sandzak. Ses deux premières pages sont ornées de couleurs vives, le bleu et l’or y sont particulièrement mis en valeur », a expliqué Jakub Durgut, le muezzin bosniaque de la somptueuse mosquée érigée entre 1585 et 1594 sur ordre de Hussein Pasha Boljanic’, le représentant officiel de la cour impériale d’Istanbul.Publicité

Flanquée d’un minaret haut de 40 mètres, l’un des plus élevés des Balkans, la mosquée qui se dresse fièrement en plein cœur de Pljevlja, la troisième ville du pays, dont l’intérieur, richement décoré, est baigné de lumière et magnifié par des arabesques pleines d’élégances, de sublimes motifs floraux et des versets du Coran peints délicatement sur les murs, n’a rien perdu de son rayonnement.

A l’occasion du Jubilé de ce monument de l’art islamique dans la région de Sandzak, qui se singularise par son architecture unique, un timbre à son effigie a été émis.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok