Un passager clandestin chute d’un avion et s’écrase dans un jardin

C’est probablement un décès provoqué par un désir de quitter un pays pour aller chercher un eldorado occidental. Le corps d’un passager clandestin est récemment tombé d’un avion alors que l’appareil traversait une banlieue de la capitale londonienne. Un habitant de cette ville anglaise a vécu la mauvaise surprise de voir littéralement atterrir parmi ses lilas, le corps sans vie d’un homme non identifié.

Selon la police, l’homme s’était sans doute dissimulé dans la trappe du train d’atterrissage d’un avion de la compagnie Kenya Airways, qui s’est ouverte alors que l’appareil s’apprêtait à atterrir à Heathrow. “Un sac, de l’eau et de la nourriture ont été découverts dans le compartiment du train d’atterrissage”, poursuit la police.

Un témoin, cité par The Sun, raconte que le corps congelé s’est écrasé à un mètre à peine de son voisin.

“Il a eu beaucoup de chance de ne pas être percuté et tué. L’impact a détruit le corps”, a déclaré le témoin.

“Il n’a d’abord pas réalisé ce qui se passait. Il était assoupi puis il y a un énorme impact”, a-t-il ajouté.

Les éléments de la police en charge de l’enquête ont par ailleurs indiqué qu’il éprouvait jusqu’à présent des difficultés à identifier le corps. Mais des investigations pourraient laisser croire que l’homme aurait succombé à des difficultés respiratoires consécutifs aux mauvaises conditions de voyage.

Ce sont pour le moment les dernières conclusions de l’enquête. Les policiers londoniens auraient par ailleurs montré de fortes présomptions sur le fait que le clandestin se serait illégalement glissé dans le train d’atterrissage du vol de la compagnie aérienne Kenya Airways en partance de Nairobi au Kenya pour Heathrow en Grande Bretagne.

Ces dernières années, plusieurs passagers clandestins nigérians ont été retrouvés morts de froid ou écrasés par une roue sur des avions faisant la liaison entre Lagos et Johannesburg ou encore New York.

Pour rappel, en 2012, un Angolais est tombé d’un avion de British Airways. L’autopsie réalisée sur son corps avait alors montré qu’il avait subi des températures comprises entre -50 et -60 degrés et qu’il était mort d’asphyxie avant de chuter.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok