Un vendeur de journaux réclame à sa petite-amie le remboursement de son argent dépensé au cour de leur idylle

Rocambolesque cette qui oppose un vendeur de journaux à une jeune fille.Domicilié à Camberéne 1,où vit également sa petite-amie,Amadou Sall,veut récupérer les 900.000 francs CFA qu’il a dépensés en cadeaux pour la jeune fille au cours de leur idylle.Mais encore,les 770.000 francs CFA qu’il avait prêté à cette dernière pour le paiement de sa scolarité,le temps qu’elle récupére l’argent de son héritage.

Voxpopuli

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok