Une démonstration insuffisante pour les Pays-Bas

Les Pays-Bas ont bouclé leur campagne de qualification sur une bonne note avec une large victoire sur l’Estonie (5-0) mardi à Amsterdam, avec notamment un triplé de Georginio Wijnaldum. Les Néerlandais, déjà qualifiés doivent cependant se contenter de la deuxième place du groupe C et du chapeau 2 pour le tirage au sort.
Les Pays-Bas n’ont pas fait de détails pour conclure cette phase de qualification à l’Euro 2020. Face à la modeste Estonie, les joueurs de Ronald Koeman ont offert un festival de buts à leurs supporters (5-0). Un succès logique, grâce notamment à un triplé de Georginio Wijnaldum, qui ne leur permet toutefois pas de prendre la tête du groupe C, puisque l’Allemagne s’est imposée (6-1) face à l’Irlande du Nord. Les Oranje feront donc partie du chapeau 2 lors du tirage au sort le 30 novembre.

Le film du match
Les Pays-Bas n’avaient pas grand-chose à craindre de l’Estonie, bonne dernière du groupe C qui n’avait pris qu’un point lors des 7 premières journées. Et si la 104e nation au classement Fifa a fait preuve de courage, et s’est créée quelques occasions (36e, 90e+2) sur quelques coups bien sentis, la logique a été respectée à la Johan Cruyff Arena. Les Néerlandais, qui ont commencé avec Memphis Depay, ont surtout fait mal aux visiteurs grâce à leur pressing haut.

Depay et Strootman passeurs décisifs
Cela leur a permis de récupérer beaucoup de ballons dans le camp adverse, alors que la formation de Karel Voolaid, joueuse, s’est montrée trop juste techniquement. Il a fallu à peine plus de 5 minutes pour que Wijnaldum, capitaine en sélection pour la première fois en l’absence de Virgil Van Dijk (pour raisons personnelles), trouve le chemin des filets, de la tête (1-0, 6e). Depay a ensuite délivré un centre parfait sur la tête de Nathan Aké pour permettre à son équipe de creuser l’écart (2-0, 19e).

Sorti à la pause, le joueur de l’OL a pu assister au festival de son équipe en seconde période. Si le portier estonien Sergei Lepmets a multiplié les parades (18e, 29e, 48e, 75e), il n’a pu empêcher son équipe de prendre une correction. La faute à un Wijnaldum en feu, qui a d’abord profité d’une récupération de Calvin Stengs pour enfoncer un peu plus les visiteurs (3-0, 66e). Le milieu de Liverpool a ensuite fait preuve de beaucoup de sang-froid sur une nouvelle offrande de Stengs pour s’offrir le triplé (4-0, 78e).

Un match qui résume assez bien son année en équipe nationale, lui qui est le meilleur buteur des Oranje en 2019 avec 8 réalisations. Pour sa première sous le maillot des Pays-Bas, Myron Boadu a ouvert son compteur but sur une magnifique passe de Kevin Strootman, pour amplifier encore un peu plus le succès néerlandais (5-0, 87e). De quoi donner- déjà -envie de voir comment les champions d’Europe 1988 se comporteront l’été prochain, après avoir manqué l’Euro 2016 et la coupe du monde 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.