Une production vivrière de 64 829 714 tonnes dans l’UEMOA en 2018

La production vivrière dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a enregistré une hausse de 8,3% au cours de la campagne agricole 2018/2019, indique la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

La production vivrière se situerait à 64.829.714 tonnes au sein de l’UEMOA contre 59.856.520 tonnes un an plus tôt, indique le rapport sur la politique monétaire dans l’UEMOA pour le mois de mars 2019.

« L’augmentation des récoltes est essentiellement portée par les céréales (+10,9%) et les autres cultures (+15,4%), dominées par les produits de l’horticulture. Comparées à la moyenne des cinq précédentes années, les récoltes de la campagne 2018/2019 seraient en hausse de 19,5% », souligne le rapport, citant les dernières statistiques disponibles dans ce domaine.

La valeur ajoutée du secteur primaire a pendant ce temps progressé de 5,0%, en glissement annuel, au quatrième trimestre 2018, contre 4,8% au trimestre précédent, sous l’effet de la hausse des productions piscicoles, de cultures de rente et de produits vivriers.

« En particulier, ajoute-t-on de même source, l’augmentation de la production vivrière est le reflet de la pluviométrie globalement satisfaisante relevée dans l’Union au cours de la campagne agricole 2018/2019.’’

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.