Urgent- Ahmed Khalifa soulève déjà la question de l’héritage de Sidy Lamine Niass

Hier, au moment où la famille était bouleversée par la tempête de la division sur le lieu de l’inhumation de Sidy Lamine Niass, Ahmed Khalifa son frangin publie sur Yerimpost un communiqué portant la signature du prétendu fils ainé du défunt patron de Walf. Dans ledit communiqué, ce dernier revendique être le seul fils de Sidy reconnu par la loi. En conséquence, il revendique être le seul héritier légitime du mollah de Sacré-Cœur. Mais il dit être prêt à céder des parts à ses frères et sœurs si son « père » Ahmed Khalifa le lui demande.

D’abord, c’est mesquin de parler d’héritage au moment où l’inhumation du principal concerné était encore problématique. C’est amoral de vouloir s’accaparer le groupe de presse de Walf alors que son propriétaire reposait encore à la morgue de l’hôpital Principal. Depuis le décès de Sidy Ahmed Khalifa Niass, dans une fausse compassion fraternelle, étale sournoisement des problèmes d’unité de la famille de son défunt « frère » et de l’endettement qui obère la survie de Walf. Le document qui veut prouver la légitimité du fils est acte faux et plein de contresens.

En sus le contenu n’indique en rien son authenticité. Même les écritures sont des polices d’ordinateur alors qu’à pareille époque, c’est la machine dactylographique était utilisée. C’est ignoble qu’Ahmed Khalifa manipule l’opinion en produisant maladroitement un acte faux signé d’un enfant qui souffre de la paternité de Sidy et qui vit au palais Ahmadyana. Et ce, au moment où la famille était divisée sur le lieu de l’inhumation de Sidy Lamine. Nous reproduisons in extenso le communiqué du Bureau de presse d’Ahmed Khalifa curieusement signé par l’unique fils « légitime » et publions le document qui l’accompagne.

Communiqué du Bureau de Presse du Palais Ahmadyana

«Ma mère est la seule qui s’est mariée avec mon père sous le régime civil. Après que soit mon oncle, frère aîné de mon père et premier khalife de Leona Niassène (Elh Abdoulaye) est demandé sa main. Il était accompagné de deux fils de Baye Niasse (Baye Mahmoud et Nassirou)
Ils se sont mariés sous le régime de la monogamie et de la communauté de biens. Que chacun sache que l’héritage ne concerne que ma mère et moi. Comme en atteste le document ci joint signé de la main de mon père demandant à obtenir un duplicata du certificat de mariage. Célébré le 15 août 1976 qu’il voulait faire correspondre avec son 26ème anniversaire. Toutefois si aujourd’hui notre père Ahmed Khalifa Niasse décide d’associer les autres, je ne pourrais qu’obéir. »

Khalifa, le fils aîné de Sidy Lamine Niass

avec lessentiel.sn

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok