Urgent- Assemblée nationale- Affaire 94 Milliards: La Commission d’enquête parlementaire a tranché entre Mamour Diallo et O. Sonko

A l’issue des auditions de ce vendredi 11 septembre, la Commission d’enquête parlementaire mise en place pour traiter de l’affaire dite des 94 milliards a blanchi l’ancien directeur général des Domaines. Cheikh Seck et Cie évoquent un acharnement du leader de Pastef, Ousmane Sonko contre Mamour Diallo

Les conclusions de la Cep ont été présenté aux députés. Aucune des personnes auditionnées n’a affirmé ou reconnue que Mamadou Mamour Diallo ait pu commettre un détournement de deniers publics, nous apprend Rfm.

Acharnement politique
Selon la Commission d’enquête parlementaire les griefs reprochés à Mamadou Mamour Diallo par Ousmane Sonko sont dénués de tout fondement objectif. La Cep d’ajoute que cela semble relever de l’acharnement politique.

94 milliards
Lors d’une conférence de presse, en 2018, le député Ousmane Sonko avait accusé Mamadou Mamour Diallo d’avoir détourné la rondelette somme de 94 milliards de FCfa sur une affaire foncière. « Il n’est pas à son coup d’essai, car il a été épinglé par d’autres rapports, notamment par l’IGE et la Cour des comptes. J’ai saisi tous les organes de contrôle mais, il n’y a que l’Ofnac qui a réagi. Or, cela est un crime économique« , dénonçait Sonko. Et, de fil à aiguille, le Patriote en chef affinait ses accusations. Lors d’un meeting à la Place de la Nation, ex-Obélisque, il indiquait que M. Diallo a encaissé 46 milliards de FCfa. Suite à ses sorties au vitriol, des députés de l’Assemblé nationale ont mis en place une commission d’enquête parlementaire pour disent-ils, « faire jaillir la vérité« .

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.