Valdiodio Ndiaye en désaccord avec Aly Ngouille Ndiaye

Aussitôt après l’amendement du ministre de l’Intérieur sur la tenue des Locales «au plus tard le 28 mars 2021», Valdiodio Ndiaye, membre du Collectif des organisations de Société civile sénégalaise pour les élections, a émis des réserves sur cette date. Lundi, la Société civile avait proposé le 28 juin 2020. L’expert électoral a salué l’amendement mais pense que cette date semble «lointaine» et «incohérente». «Il y a d’abord la proximité avec les élections législatives et cela va fractionner davantage le calendrier électoral. L’audit du fichier peut se faire au mois de décembre, la révision exceptionnelle peut se faire au mois de janvier et, par conséquent, on peut objectivement tenir les élections locales au plus tard, le 28 juin 2020», dit-il.
M. Ndiaye qui participe au dialogue politique, annonce que la Société civile va reposer ce sujet sur la table. Il trouve également inacceptable la prorogation «ad vitam aeternam du mandat des maires à plus d’un an».

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.