Vente aux enchères de véhicules appartenant à Mugabe au Zimbabwe

La police à cheval accompagne la voiture Rolls Royce du président zimbabwéen Robert Mugabe lors de l’ouverture de la 5ème session de la dernière législature à Harare, mardi 12 septembre 2017. Mugabe, 93 ans, s’est adressée à la dernière session du parleme

Des véhicules et du matériel agricole appartenant à l’ex-président zimbabwéen Robert Mugabe vont être vendus aux enchères pour éponger la dette d’une de ses fermes réclamée par un créancier, selon une annonce publiée jeudi dans la presse locale.

“Sur instruction de notre cher client, nous allons vendre lors d’une vente aux enchères des véhicules et de l’équipement agricole à la laiterie Gushungo samedi”, a annoncé la maison de vente aux enchères Ruby Auctions.

Parmi les véhicules proposés figurent notamment quatre gros pick-up, une berline de marque Mercedes, des moissonneuses batteuses, dix tracteurs ou encore un bulldozer.

La laiterie Gushungo appartient à Robert Mugabe, qui a dirigé le pays pendant trente-sept ans jusqu’à sa démission forcée fin 2017 sous la pression de l’armée.

L’ancien président du Zimbabwe, Robert Mugabe, prend la parole lors d’une conférence de presse tenue dans sa résidence “Blue Roof”, à Harare, le 29 juillet 2018.

Le Zimbabwe nostalgique du nonagénaire Mugabe ?
L’ancien homme fort du pays, aujourd’hui âgé de 95 ans, possède plusieurs domaines agricoles, en violation de la loi qui interdit de posséder plus d’une ferme.

Selon un responsable de Gushungo, Cassim Asani, cité par le journal indépendant NewsDay en début de semaine, la laiterie opère à 58% de sa capacité en raison de la crise économique et financière dans laquelle le pays est plongé.

Malgré ses promesses, le nouveau président Emmerson Mnangagwa, qui a succédé à Robert Mugabe, ne parvient pas à relancer l’activité.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok