(vidéo) Eswatini : A la rencontre de l’homme aux 70 épouses et 210 enfants et 1 000 petits-enfants.

Le roi Sobhuza II du Swaziland (aujourd’hui appelé eSwatini) est un homme bien connu pour sa vie et son époque excentriques. Il aurait régné pendant 82 ans et 254 jours, le plus long règne de tous les souverains africains modernes.
Sobhuza a épousé 70 femmes, qui lui ont donné 210 enfants entre 1920 et 1970. À sa mort en 1982, il avait plus de 1000 petits-enfants. Son propre clan, les Dlaminis, représente près d’un quart de la population de l’eSwatini.
Chef suprême du peuple swazi depuis 1921 et roi du Swaziland depuis 1967, son règne a permis au Swaziland de gagner son indépendance de la Grande-Bretagne. Le père de Sobhuza, le roi Ngwane V, est mort en février 1899, à l’âge de 23 ans, alors qu’il dansait pendant la cérémonie annuelle de l’incwala (Premier Fruit). Sobhuza est né le 22 juillet 1899 et a été nommé héritier le 10 septembre 1899, sous la régence de sa grand-mère, Labotsibeni Gwamile Mdluli. En 1903, le Swaziland est devenu un protectorat britannique et, en 1906, l’administration a été transférée à un haut-commissaire britannique, qui a pris la responsabilité du Basutoland, du Bechuanaland et du Swaziland. Sobhuza II va se battre pour la restitution des terres que les colons européens revendiquent aujourd’hui grâce à la Proclamation des Partitions de 1907. Sobhuza II est installé sur le trône, en tant que chef suprême des Swazis (les Britanniques ne le considéraient pas comme un roi à l’époque) le 22 décembre 1921. Il échoua dans sa tentative de faire entendre raison aux Britanniques, car les litiges à l’étranger ne pouvaient pas être jugés par les tribunaux anglais.
Cependant, le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale lui a permis d’être déclaré « autorité autochtone » au Swaziland, ce qui lui a conféré un niveau de pouvoir sans précédent dans une colonie britannique. En 1967, dans la dernière ligne droite avant l’indépendance, Sobhuza II a été reconnu par les Britanniques comme monarque constitutionnel. Lorsque l’indépendance a finalement été obtenue le 6 septembre 1968, Sobhuza II était roi et le Prince Makhosini Dlamini était le premier Premier ministre du pays. Tout au long de son règne, il a travaillé à la récupération des terres accordées aux colons blancs par ses prédécesseurs. Sous son règne, le Swaziland a développé ses ressources naturelles, créant la plus grande forêt commerciale artificielle d’Afrique et développant l’exploitation du fer et de l’amiante pour devenir un exportateur de premier plan dans les années 70. Le roi Sobhuza II est décédé le 21 août 1982 à l’âge de 83 ans. Le roi Mswati III est le fils de Sobhuza II.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.