(Vidéo) TOUBA : Greffages, Cheveux Naturels, Musique : Ndiollé Tall Et Ses Amies Bafouent Ouvertement Le Ndigeul Du Khalife !

L’on se rappelle l’audio dans laquelle les recommendations de Serigne Mountakha émanaient quant aux tenues vestimentaires, au xessal et aux greffages.
Cachez ces coupes que je ne saurais voir

« Tout le monde a entendu les audios. On a interdit les débardeurs, les dégradés, les hommes qui portent des chaines. Des règles sont également imposées aux filles. Pas de fente pour elles et, elles doivent se couvrir complètement la tête ». Qui estime que même s’il n’y avait pas ces interdits, un musulman doit toujours soigner sa mise et avoir un comportement exemplaire. « Le bon comportement doit être une obligation chez le musulman surtout chez les mourides ».

En sus des mauvais comportements et des accoutrements indécents, le Khalife général des mourides avait également interdit la vente de cigarettes, de mèches, produits de dépigmentation dans la cité religieuse. Des interdits que les commerçants ont respecté à la lettre.

Boutiquer établi à Touba Darou Khoudoss, à l’entrée de Janatou Maxwa, Ousseynou Ndiaye affirme que les vendeurs appliquent à la lettre les recommandations du Khalife. « Je n’ai pas vu un commerçant qui vend ces produits. S’il y en certains qui le font, c’est en cachette. Ce qui serait trahir Serigne Touba. Je ne vends aucun produit prohibé dans ma boutique », rassure-t-il avant d’inviter les autochtones tout comme les pèlerins à appliquer les chartes mises en place par le Khalife pour un bon déroulement du Magal de Touba.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.