image

Vigilance orange aux vents violents pour 41 départements en France

Une quarantaine de départements français sont en vigilance orange, lundi, en raison de forts vents en marge de la tempête Freya, qui touche les îles britanniques.

Une partie de la France en vigilance orange. 41 départements de la moitié nord de la France, du centre et du nord-ouest sont exposés, lundi 4 mars, à des vents violents en marge du passage de la tempête Freya, en provenance des îles britanniques, jusqu’à mardi 6 heures.

Tous les départements des Hauts-de-France, de la Haute-Normandie, de l’Ile-de-France, du Grand-est et de la Bourgogne Franche-Comté sont concernés par ce niveau d’alerte, plus le Loiret, l’Eure-et-Loir, le Cher, l’Indre, l’Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, le Maine-et-Loire et l’Allier.

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Cette « tempête commune » nécessite « une vigilance particulière » en raison des vents forts qui vont perdurer pendant une dizaine d’heures, avertit Météo France.

En fin de nuit, le vent Sud-Ouest s’est renforcé, accompagné de rafales entre 80 et 100 km/h. Sur les côtes du Morbihan à la Vendée, les rafales sont comprises entre 110 et 130 km/h.

Parcs fermés à Paris

Dans l’intérieur des terres, les vents les plus forts seront observés dans l’après-midi avec des rafales voisines de 100 km/h généralisées.

Les parcs, jardins publics et cimetières à Paris sont fermés lundi « en raison des conditions météorologiques », des vents violents, a annoncé Anne Hidalgo sur Twitter. Par ailleurs, la préfecture de Police de Paris « recommande la plus grande prudence notamment sur les routes », dans un communiqué.

Ce vent fort faiblira en première partie d’après-midi sur les départements les plus à l’ouest, en toute fin d’après-midi pour les autres. De fortes vagues sont attendues sur la façade atlantique encore mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.