Violence entre Jaraaf et Pikine : une enquête va être ouverte

Le derby entre Jaraaf et Pikine qui s’est tenu ce dimanche au stade Léopold Sédar Senghor a été marqué par les violences d’après match. Cette rencontre qui rentrait dans le cadre de la 15e journée de la Ligue 1 a enregistré beaucoup blessés notamment le coach de l’AS Pikine. Une violence qui ne risque pas d’être impunie. Car la ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) ne compte pas rester les bras croisés. En effet, selon Amsatou Fall, secrétaire exécutif de LSFP, une enquête sera ouverte pour avoir les rapports des arbitres et commissaires du match pour situer les responsabilités.
« Il est difficile de contester une décision arbitrale, notamment le penalty sifflé par l’arbitre dans les arrêts de jeu. Certains supporters sont descendus sur le terrain, il y’a eu des échauffourées et des blessés comme le coach Djiby FALL. Mais il faut dire qu’il y’a eu une quinzaine ou une vingtaine de policiers. C’est la norme pour l’organisation d’un match. S’il n’y avait pas eu ce penalty, on assisterait pas à cette violence. On ne peut pas tolérer… La ligue ne restera pas les bras croisés », a indiqué Amsatou Fall dans les ondes de la Rfm.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok