Violence : Un responsable de l’APR poignarde le maire de Labgar

L’Alliance pour la République (APR) est minée dans plusieurs localités du pays par des querelles intestines entre  responsables du parti présidentiel qui peinent à accorder leurs violons se livrent généralement par militants interposés à des batailles rangées.

L’APR avait étalé a grand jour ses divergences en marge de l’installation du comité électoral le 17 juillet de la coalition  Benno Bokk Yakar qui préparait les législatives  de  juillet 2017. Ces membres s’étaient livrés à une sanglante bagarre au cours de laquelle le maire Idrissa Diop a été poignardé dans la région thoracique selon L’Observateur.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok