Voici quoi manger pour choisir le s »xe de votre bébé

Trois enfants, trois garçons, et pas de fille à l’horizon… Ou l’inverse ! Fille ou garçon, on serait tenté d’influencer le choix de Dame Nature ! Mais entre méthodes fantaisistes et méthodes contraignantes, il n’est pas facile de faire son choix.

Alors, fille ou garçon, à vous de décider… Ou pas !
Choisir le s3xe de bébé, c’est un rêve vieux comme la Tour de Babel ! On conseille souvent Papa de se pincer le testicule gauche – celui qui engendre les filles ! – pour avoir un mâle… Et pour une fille ? La sagesse populaire commande d’attendre la pleine Lune, propice à la féminité, dit-on !

Fille ou garçon, les parents d’aujourd’hui ont aussi leurs croyances : la date de conception, par exemple. Pour avoir un garçon, il faudrait le concevoir le jour même de l’ovulation, car les spermatozoïdes Y – les mâles donc – seraient plus rapides que leurs copines X : l’homme court plus vite que la femme. Mais maintenant l’heure de la révolution a sonné.

Quand il s’agit du s3xe de bébé, vous avez déjà votre petite idée sur ce que vous préfériez. Pour vous aider à déterminer le s3xe de bébé dès la phase de conception, zoom sur un régime particulier qui a fait ses preuves : la méthode Stolkowsky.

Dès les années 1930, un scientifique allemand, Curt Herbst, découvre que la consommation de calcium et de magnésium favoriserait un enfant de s3xe féminin, tandis que celle de potassium et de sodium agirait plus en faveur d’un bébé garçon.

En cause, selon lui : certains ions qui interviendraient dans la détermination du s3xe du fœtus…
Dans les années 1960, les travaux du biologiste Joseph Stolkowski tendent à confirmer cette découverte. Plus près de nous, le docteur François Papa, gynécologue obstétricien, a remis au goût du jour ces découvertes scientifiques ; à travers ses propres travaux et le best-seller qu’il en a tiré (Choisissez le s3xe de votre enfant par la méthode du régime alimentaire, ed. Lattès), il affirme que l’alimentation aurait bel et bien une influence sur le tri des spermatozoïdes X ou Y au moment de la fécondation.

Alors, que manger pour choisir le s3xe de bébé * ?
Pour avoir une fille

Aliments recommandé :

– Les laitages (laits, yaourts, fromages sans sel)

– Les eaux riches en calcium

– Les jus de pomme et de raisin

– Les céréales

– Les mollusques et poissons de mer, de préférence cuits au court-bouillon

– Une bonne partie des légumes sauf la pomme de terre (voir aliments déconseillés)

– Parmi les fruits : surtout les pommes, les poires, les fraises et les framboises

– Le jaune d’œuf et les préparations à base de jaune d’œuf

– Le riz, les pâtes

– Les amandes, noisettes, noix, cacahuètes non salées.

– Le pain et les biscottes sans sel

– Le sucre, le miel, la confiture, le beurre ou la margarine sans sel, les huiles végétales, les pâtisseries sans sel

Aliments déconseillés :

– Le sel

– Le thé, le café, le chocolat

– Les eaux pétillantes, les sodas, la bière, le cidre

– Les charcuteries

– Les viandes fumées et salées, les poissons panés ou fumés

– Les coquillages, les crustacés

– Légumes : artichauts, champignons, épinards, céleris, betteraves, choux, tomates, cresson, haricots blancs secs, fèves, pois secs, maïs, pois cassés, lentilles, pommes de terre

– Fruits : abricots, bananes, pêches, avocats, oranges, cerises

– Les mayonnaises et vinaigrettes industrielles

Pour avoir un garçon

Aliments recommandés :

– Le sel

– Le thé, le café

– Les sodas, tous les jus de fruits, les eaux minérales gazeuses riches en sodium

– Toutes les viandes et les poissons

– La charcuterie

– Légumes : pommes de terre, champignons, artichaut, haricots blancs secs, lentilles, pois

– Tous les fruits, surtout la banane, les dattes, les abricots, les oranges, les pêches, les cerises

– Le chocolat noir, les sucreries, les desserts et gâteaux sans lait

– Les châtaignes, les pruneaux, les abricots secs, les dattes et les figues sèches

Aliments déconseillés :

– Les eaux riches en calcium

– Les laitages, les fromages

– Les crustacés

– Les glaces, les pâtisseries, les crèmes à base d’œufs

– La laitue, les épinards, les haricots verts

– Les fruits secs

– Le chocolat au lait

Attention : la détermination du s3xe dépend également de bien d’autres facteurs. Ces informations ne sont données qu’à titre purement indicatif.

Au bout du compte, c’est la nature qui décide !

Source : etreenceinte.com

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok