Vouloir pratiquer La SUNNA dans une école privée catholique, ce n’est pas possible !

e curé de la Cathédrale de Dakar, abbé Au­gustin Ndiaye  »autant l’école catholique est une structure civile, autant elle n’en demeure pas moins «une communauté chrétienne, ayant pour base un projet éducatif enraciné dans le Christ et son évangile».
 
Pour cette dernière raison, elle ne saurait tolérer les attitudes et comportements contraires au principe et à l’esprit de son projet éducatif. C’est le cas, note le communiqué en guise d’exemple, «d’élèves refusant de serrer la main de camarades de sexe opposé, refusant de s’asseoir à côté d’eux sur le même table-banc en classe ou sur le même banc dans la cour de récréation, refusant de faire la gymnastique dans la tenue de l’école sous prétexte de conviction religieuse, se regroupant et s’isolant dans la cour de récréation pour les mêmes raisons et refusant le port strict de l’uniforme de l’école toujours pour les mêmes raisons».
 
Des comportements qui, à en croire le Service diocésain de l’information et de la communication, sont en porte-à-faux avec les règles de discipline générale et sont préjudiciables au bon fonctionnement de tout établissement.
 
Par conséquent, «les auteurs doivent s’en prendre à eux-mêmes pour leurs attitudes et comportements d’auto ségrégation et d’auto exclusion ; de tenter par des comportements en inadéquation avec l’esprit de famille et d’ouverture, de freiner la promotion du vivre ensemble de l’école catholique».
 
Compte tenu de tout cela, «il revient aux parents et aux élèves qui ont librement choisi ces établissements de se conformer aux exigences du règlement intérieur et aux objectifs du projet éducatif qui en découle», note le communiqué »
alors que fait une élève musulmane qui souhaite pratiquer la sunna du prophète aleyhi salatou wassalam au point de refuser de s’assoir avec un élève garçon ou mème lui serrer la main dans une école catholique?
pourquoi nous autres musulmans sommes si complexés au point de penser que les privés catholiques sont une nécessite pour l’éducation de nos enfants?
il faut l’admettre, ces écoles sont avant tout des écoles CATHOLIQUES, alors vouloir y pratiquer la SUNNA STRICTE ne peut être possible et cela est très compréhensible et nous musulmans sommes fautifs pour avoir voulu quelque chose et son contraire.
senegaldirect avec xibaroumbedemi
commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok