«Vous avez été exemplaires»: l’hommage de Macron aux pompiers de Notre-Dame

Trois jours après le terrible incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, la France rend hommage ce jeudi 18 avril à tous ceux qui ont réussi à sauver des flammes la plus grande partie de la cathédrale.

C’est une cérémonie d’hommage : trois jours après l’incendie qui a touché la cathédrale Notre-Dame de Paris, 270 des 400 pompiers qui sont intervenus étaient reçus par le président de la République ce jeudi, tout comme des policiers ou les personnes qui s’occupent de la protection des œuvres d’art.

« Vous avez été l’exemple parfait de ce que nous devons être », a déclaré Emmanuel Macron

Quand ils sont rentrés dans la cour de l’Élysée, ils ont été applaudis par les passants, badauds, touristes… Applaudis pendant de longues minutes, puisque c’était un long cortège qui rentrait dans la cour de l’Élysée.

Emmanuel Macron a salué leur exemplarité, ainsi qu’à toutes les personnes mobilisées, que ce soit le personnel de la sécurité civile, des policiers ou de la Croix-Rouge. « Vous avez été l’exemple parfait de ce que nous devons être », a précisé le président de la République.

La médaille d’honneur pour acte de courage et de dévouement a été attribuée à l’ensemble des sapeurs-pompiers. « C’est un honneur, une joie. Le président de la République s’est exprimé de manière naturelle, avec une extrême sincérité », a déclaré l’un d’entre eux au micro de RFI, à la sortie du palais présidentiel.

Les hommages continuent : une cérémonie aura lieu cet après-midi à 16h15 sur le parvis de l’Hôtel de ville.

■ Une cathédrale de bois « éphémère » la messe le temps des travaux ?

En attendant la reconstruction, il va être impossible d’organiser une quelconque cérémonie pendant plusieurs années. Cet inconvénient pourtant, le recteur de la cathédrale a bien une idée pour le pallier. Mgr Patrick Chauvet propose d’édifier sur le parvis une cathédrale de bois « éphémère », le temps des travaux.

« Je veux un lieu qui soit beau, a-t-il déclaré ce jeudi matinà nos confrères de CNews. J’ai vu avec Mme Hidalgo, elle nous prête une partie du parvis. Il ne s’agit pas de prendre tout le parvis, naturellement, ou de faire une autre cathédrale. »

« Mais je veux un lieu un peu symbolique, un peu attirant, pour accueillir d’abord les touristes – il y a 20 millions de personnes qui passent sur le parvis -, un lieu où il y aura des prêtres pour pouvoir parler. La finalité, c’est que la cathédrale est toujours vivante. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok