Yémen: nouvelle attaque des rebelles houthis sur le sol de l’Arabie saoudite

Les rebelles yéménites houthis ont mené une nouvelle attaque sur le territoire saoudien voisin. Le bombardement de l’aéroport civil d’Abha a fait un mort et sept blessés, dimanche 23 juin, alors que le contexte de sécurité régionale est de plus en plus tendu.

Ce n’est pas la première fois que cet aéroport, situé à 200 km de la frontière avec le Yémen, est visé par les rebelles houthis. Il y a deux semaines, les Houthis revendiquaient le tir d’un missile sur la zone, qui avait fait 26 blessés. Les jours suivants, un projectile était lancé par les Houthis, puis un drone était intercepté par les forces saoudiennes.

L’Arabie saoudite est à la tête d’un coalition active au Yémen depuis quatre ans. Elle soutient les forces pro-gouvernementales face aux Houthis, soutenus par l’Iran. Téhéran est le grand rival de Riyad, mais aussi de Washington.

Les États-Unis ont d’ailleurs signé dimanche une déclaration conjointe publiée par l’ambassade saoudienne à Washington. Ils y expriment leur préoccupation face à la multiplication des bombardements houthis et aux dangers que représentent ce qu’ils définissent comme « des activités de déstabilisation de l’Iran au Yémen et dans la région ».

Le secrétaire d’État américain est d’ailleurs ce lundi dans la capitale saoudienne pour des consultations à ce sujet.

En fin de semaine dernière, Donald Trump déclarait avoir annulé au dernier moment une opération militaire contre des cibles en Iran. Une riposte à la destruction la veille d’un drone américain.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok