Youssou Touré : « Quand je m’agenouille c’est pour prier Dieu, pas… »

Membre fondateur de l’Alliance pour la République, Youssou Touré est amer. Dans un entretien accordé au quotidien Les Échos, l’ancien Secrétaire d’État crache ses vérités et tire sur tout ce qui bouge. Et de marteler : « Pour parler au Président, il faut le voir ».

Morceaux choisis de sa sortie au vitriol : « quand je dois m’agenouiller c’est pour prier Dieu, mais pas un humain », « un gouvernement restreint oui, mais qu’on n’oublie pas qu’avant tout cela, il y avait des femmes et des hommes qui étaient là ».

Et d’enfoncer le clou : « que les gens comprennent que s’ils sont à certaines stations, c’est qu’il y a eu des gens qui ont les graines de cette belle moisson », « sous Wade, on m’a proposé 70 millions plus un terrain pour rejoindre le Pds, j’ai refusé ».

Quid de la suppression annoncée du poste de Premier ministre ? Là, Youssou Touré tranche sur le vif : « Dionne devrait rester pour une plus grande lisibilité. Cette décision ne fait qu’embrouiller les esprits des Sénégalais ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.