Aménagement des peines au Sénégal : Le bracelet électronique validé

Au titre des textes législatifs, le conseil des ministres de ce mercredi a examiné et adapté le projet de loi modifiant la loi 65-60 du 21 juillet 1965.

Ce dernier consacre le placement sous-surveillance électronique comme mode d’aménagement des peines.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.