Attaques contre les magistrats : le juge Kandji ne décolère pas

Le premier président de la Cour d’appel de Dakar, le juge Demba Kandji, ne digère toujours pas les attaques contre la magistrature. Il a profité de la cérémonie de prestation de serment des 13 nouveaux magistrats du Centre de formation judiciaire (Cfj), renseigne L’As repris par Seneweb, pour tirer sur les contempteurs du temple de Thémis. Même son de cloche chez le Bâtonnier de l’Ordre des avocats. En effet, pour Me Mbaye Guèye, « les critiques sur la justice relèvent de l’inculture et de la méconnaissance des sciences juridiques ».

Demba Kandji de revenir à la charge : « Être juge, c’est se montrer hermétique aux manœuvres de toutes sortes qui tendent à imposer une solution préfabriquée depuis les plateaux de télévision et les officines du droit qui essaiment dans les réseaux sociaux avec l’onction de supposés académiciens qui, faute de place dans les revues scientifiques, sources de reconnaissance de leurs pairs, préfèrent dispenser leurs enseignements sous les spotlights des médias, loin des amphithéâtres et des salles de conférences où s’élabore la vraie doctrine ».

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok