Audition des 5 candidats sur leur politique: Les jeunes réclament un quota de 30% des postes

Trente pour cent des postes dans chaque assemblée élective. C’est ce que les jeunes attendent du futur président de la république. Un appel lancé,hier,par Khadim Diop,président de l’audition des 5 candidats à la présidentielle sur leur politique de jeunesse.
Les jeunes ne veulent pas être oubliés dans les programmes de développement du candidat qui sera porté à la tète du pays au sortir de l’élection présidentielle du 24 février 2019.
La préoccupation du conseil national de la jeunesse concerne la responsabilité des jeunes dans les instances de prises de décisions.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok