Bonne gouvernance : le Forum Civil étale ses griefs et demande le départ de Saer Niang de l’Armp

Le tout nouveau Coordonnateur du Forum à tenu son premier point de presse depuis qu’il a été porté à la tête de cette organisation. Birahim Seck et les siens ont couché sur le papier un bon nombre de griefs auxquels ils attendent que des autorités etatiques des résolutions. Par exemple, concernant la bonne gouvernance et les affaires publiques, le Forum Civil a appelé le chef de l’Etat à revenir à sa résolution de début de mandat qui consistait à diriger une gouvernance « sobre et vertueuse », a lutter contre la corruption et encourager la reddition des comptes.
Aussi, l’organisationn de la Société civile appelle le président de la République à mettre fin au mandat de Saer Niang à la tête de l’Armp. Le Forum civil appelle également les autorités à faire la lumière sur les 837 milliards de marchés attribués directement et immatriculés dans le cadre des conventions de financement…Extrait !!!
Au plan de la gouvernance des Affaires Publiques, le Forum Civil :
– Appelle le Président de la République à renouer avec les pratiques de bonne gouvernance entamées au début de son mandat ;
– Invite le Président de la République à remplacer le Directeur général de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) dont le mandat a pris fin depuis plus d’un (1) an, afin de renforcer la crédibilité de la Régulation et du contrôle des marchés publics au Sénégal ;
– Interpelle le Conseil de Régulation de l’ARMP, la Direction Centrale des marchés publics (DCMP), le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan et l’Assemblée nationale à apporter des éclairages sur les 837 511 991 294 FCFA de marchés attribués directement et immatriculés dans le cadre de Conventions de financement ainsi que les financements non concessionnels et non préférentiels (taux d’intérêt, durée de la convention, différés, frais de gestion, commission de signature et autres commissions etc.);
– Exhorte les députés à débattre qualitativement, en plénière, des budgets des Institutions notamment la Présidence de la République, l’Assemblée nationale, le Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) ;
– Exhorte l’Inspection générale d’Etat et l’OFNAC à respecter la loi en publiant respectivement les rapports sur l’état de la gouvernance et la reddition des comptes de 2016 et 2017 pour ce qui concerne l’IGE et les rapports d’activités sur la corruption pour ce qui concerne l’OFNAC ;
– Demande au Procureur de la République de donner suite aux rapports d’audit qui lui ont été transmis par l’OFNAC, par le Ministère de la justice (rapports de l’ARMP) ainsi qu’aux cas pour lesquels il a été saisi par des organisations de la société civile ;

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok