Can 2019 : Hérita ILUNGA « Le Sénégal ne peut plus se cacher, c’est une équipe qui progresse… »

L’équipe du Sénégal sera obligée de faire avec la pression des observateurs exigeant « à juste titre » des résultats en raison de la qualité de son groupe, a analysé l’ancien international congolais, Hérita Ilunga, membre de la Commission technique de la Confédération africaine de football (CAF).

« Il y’ aura forcément une exigence de résultat au vu de la qualité du groupe, des joueurs qui le composent mais aussi du temps passé ensemble« , a expliqué l’ancien arrière gauche de la RD Congo, insistant : « le Sénégal ne peut plus se cacher« .
De toute manière, plus ça avance, plus cette équipe du Sénégal sera mise sous pression, a dit l’ancien joueur de Toulouse et de Saint-Etienne (France), estimant que les joueurs et leur coach savent que le haut niveau requiert de la pression.
Il a supervisé l’édition 2019 de la CAN U17 en compagnie du Sénégalais Diomansy Kamara et du Nigérian Emmanuel Amunike, sélectionneur de la Tanzanie.
« Le Sénégal avait déjà la pression pendant le Mondial, c’est une équipe qui progresse et on va lui demander plus« , a-t-il relevé, indiquant que pour la CAN 2019, il n’y aura pas un mais des favoris au titre final.
« Il est vrai qu’il y’aura l’Egypte qui avec Salah et son public, aura un avantage mais il ne faut pas oublier les autres, le Sénégal, le Maroc, le Cameroun, la Côte d’Ivoire tous des outsiders qui peuvent déjouer les pronostics« , a-t-il souligné.
Saluant l’ouverture de la CAN à 24 équipes et sa délocalisation à la fin des championnats, Herita Ilunga estime qu’elle favorisera de nouvelles perspectives à tout le monde.
commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok