Cheikh Béthio N’était Pas Au Courant De Sa Condamnation

On en sait un peu plus sur les circonstances du décès du guide des « Thiantakoune ».

Cheikh Béthio THIOUNE, si l’on en croit à ses proches, n’était pas informé du verdict de la chambre criminelle du Tribunal de Grande instance de Mbour rendu la veille de son rappel à Dieu. En effet, interné à la clinique de l’Institut Bergonié de Bordeaux, Cheikh Béthio THIOUNE était depuis la semaine dernière dans le coma. Et c’est dans cet état que le verdict a été rendu et qu’il a rendu l’âme hier mardi.

La dépouille du Cheikh est attendue ce vendredi au Sénégal où il sera inhumé à Médinatoul Salam.

Seydina Thioune garde tout son sang froid, malgré le décès de son père Cheikh Béthio Thioune. Lui qui était au chevet du guide des Thiantacônes à l’article de la mort témoigne dans les Echos ceci : «Son état de santé s’était dégradé ces derniers jours. Il a rendu l’âme sous nos yeux», explique Seydina Thioune. D’après le fils de Cheikh Béthio Thioune, des démarches sont enclenchées pour le rapatriement de la dépouille. Certains annoncent l’arrivée de la dépouille le vendredi prochain. Un des Djawrigne révèle dans un autre journal que Béthio Thioune était un miraculé puisqu’il soufrait de cancer et de problèmes cardiaques.

Décédé ce mardi 7 mai à Bordeaux, en France, le guide des thiantacônes, Cheikh Bethio Thioune, sera inhumé en fin de semaine. C’est ce qu’a fait savoir Seydina Thioune qui, depuis Bordeaux, annonce que toutes les dispositions sont déjà prises pour le rapatriement de la dépouille.

« On a fait tout ce que nous devrions faire pour pouvoir disposer de la dépouille, assure Seydina Thioune, joint par SeneWeb. Ce qui peut retarder un peu le repatriment, c’est ce 8 mai qui est jour férié ici en France (fête des Alliés, ndlr). Mais les autorités administratives et hospitalières locales nous ont rassurés que tous les documents nécessaires seront mis à notre disposition pour qu’on puisse acheminer le corps dans les plus brefs délais. »

Le fils de Cheikh Béthio assure que la dépouille de son père « sera au Sénégal au plus tard en fin de semaine pour inhumation ».

Il ajoute : « Dès l’annonce du décès de Cheikh Béthio, le consul général de Bordeaux (Abdourahmane Koita) est venu jusqu’ici avec sa délégation. L’ambassadeur du Sénégal à Paris (Bassirou Sène) a aussi appelé. Toutes les dispositisions ont été prises. »

À propos du lieu d’inhumation, Seydina Thioune confie que la famille est en train de se concerter. Mais dans une vidéo relayée par la presse en ligne locale, Cheikh Béthio Thioune demandait à sa famille, une fois rappelé à Dieu, de l’inhumer à Madinatoul Salam, son village natal.

WALFNet

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.