pub

Confession poignant de Gaston Mbengue : « Nékone na si ay Diafé Diafé you meti,sama ndiaboot yeup nek … « 

Gaston Mbengue s’est exprimé sur la flambée des cachets dans la lutte, ces dernières années. Flambée qui a failli le ruiner, financièrement. Il en a fait la confidence dans les colonnes du quotidien Lamb.

« J’ai vécu des difficultés pendant des années à cause de la lutte. Quand j’arrêtais la lutte, j’avais contracté une dette de 700 millions, les banques vous le confirmeront. Je viens fraîchement d’éponger cette lourde dette. Mes titres fiers étaient entre les mains des banques car j’avais hypothéqué toutes mes propriétés. Je viens tout juste de récupérer. Si j’étais mort entre-temps, ma famille en paierait les pots cassés et se retrouverait sans abri. Pour le plaisir d’un simple lutteur, j’étais à deux doigts de la ruine et livrer ma famille à elle-même », a-t-il confié.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.