Convocation de Gris : Fass accuse Thierno Kâ et compte prendre d’assaut le CNG ce samedi

Muette depuis la convocation de Gris Bordeaux par le CNG, l’écurie Fass, par le biais de son secrétaire général adjoint Bouba Diaw, parle officiellement de cette situation pour la première fois.

Le moins que l’on puisse dire est que Fass accuse vertement Thierno Kâ. Mieux, l’écurie mère entend se battre de toutes ses forces pour que l’acharnement à son encontre s’arrête. Mardi dernier, Gris Bordeaux recevait une convocation des mains du CNG pour « Affaire le concernant ». S’il est clair que le motif de cette convocation est flou, les esprits ont automatiquement pensé à la bataille qui a mis en opposition l’instance dirigeante de la lutte et le Collectif des lutteurs. Très actif autour de ce rassemblement des lutteurs, Gris Bordeaux s’est battu corps et âme pour un futur meilleur des lutteurs non sans utiliser des mots aigres-doux parfois.

Mais il semble que le CNG garde en travers de la gorge les sorties du 3e Tigre de Fass malgré l’arrivée de sang neuf dans le bureau dirigé par Alioune Sarr. Aphone depuis cette fameuse convocation, Fass prend position officiellement, après avoir effectué son recoupement. « La convocation de Gris Bordeaux est juste l’oeuvre de Thierno Kâ qui a eu des échanges assez virils avec Gris lors du combat entre Modou Lô et Balla Gaye 2. Ca s’est passé dans les toilettes du stade et Thierno Kâ avait clairement signifié à Gris Bordeaux qu’il « allait voir ». Et le CNG prend cette histoire au rebond pour régler son compte avec l’écurie Fass et Gris Bordeaux », renseigne Bouba Thiaw, SG adjoint de l’écurie mère.

Et l’entité dont Moustapha Guèye est le directeur technique compte faire une grande mobilisation pour répondre, avec son poulain, au CNG. « Toute l’escouade Fass ira, samedi tôt le matin, au CNG pour répondre avec Gris Bordeaux, qui n’a rien fait. L’administration, les lutteurs et les supporters se sont tous donné rendez-vous dans les locaux du CNG pour montrer qu’on ne se laissera pas faire. Il faudra en profiter pour mettre un terme à l’acharnement contre notre écurie. Nous sommes en phase avec Gris Bordeaux », continue un Bouba Thiaw, gonflé à bloc.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok