Coupe d’Afrique des Nations 2019 : le Sénégal surclasse la Tanzanie

Pour son entrée dans la compétition, le Sénégal n’a pas tremblé en s’offrant logiquement la Tanzanie grâce à des buts signés Keita Baldé et Krépin Diatta (2-0). Les Lions de la Teranga mettent déjà la pression sur l’autre favori du groupe C : l’Algérie.
Après l’Égypte et le Maroc, c’était au tour d’un autre prétendant à la victoire finale de faire son entrée en lice. Dans le groupe C, le Sénégal affrontait la Tanzanie ce samedi au Caire. Les Lions de la Teranga partaient largement favoris face à l’une des équipes les plus faibles de cette CAN 2019. Mais attention tout de même car il y a déjà eu quelques surprises depuis le coup d’envoi de la compétition. Aliou Cissé envoyait tous ses hommes forts, à l’exception de sa star Sadio Mané, suspendu. Mbaye Niang, Ismaïla Sarr ou encore Keita Baldé démarraient la rencontre. En face, les Tanzaniens évoluaient avec Samatta, le meilleur joueur de l’équipe, en pointe.

Sans surprise, le Sénégal prenait immédiatement l’ascendant dans cette rencontre. Les Taifas Stars ont même bien failli se couler tout seuls. Après une perte d’Abbas au milieu de terrain, Niang s’en allait défier le gardien mais se heurtait une première fois à Manula (3e). Le début d’une soirée compliquée pour le Rennais. Quelques instants plus tard, c’était cette fois-ci Salum qui commettait une grossière erreur. Wagué en profitait pour lancer un Niang encore en échec (6e). Sabaly lui tentait sa chance depuis l’entrée de la surface (13e). Il ne manquait que les buts pour des Sénégalais tout en maîtrise. Une ombre venait gâcher tout de même le tableau : la sortie sur une blessure sérieuse de Salif Sané dès la 20e.

Le Sénégal trop fort pour la Tanzanie
La Tanzanie tenait le coup, bien aidé par l’arbitre qui oubliait de siffler penalty sur cette intervention mal maîtrisée de Mwantika sur Sarr dans la surface (22e), puis par le manque de réalisme adverse. Après une reprise de Ndiaye au-dessus de la barre (41e), Niang se manquait à nouveau sur ce duel avec le gardien (43e). Elle craquait tout de même sur ce tir de Keita Baldé (1-0, 28e), qui récompensait la domination des siens en offrant un avantage mérité à la pause. La seconde période offrait le même scénario. Dès la reprise, il y avait déjà le feu dans la surface des Bleu-et-Noir entre une frappe de Keita Baldé et cette magnifique tête de Diatta (46e).

Le ballon ne quittait jamais les pieds des Lions de la Teranga. Ils poursuivaient leur outrageante domination et enchaînaient les situations infructueuses à l’image de Niang (50e), Baldé (53e), Diatta (57e), Gueye (59e) et Sarr (62e). Le break venait finalement de Krépin Diatta. Le milieu du Cercle Bruges ouvrait son compteur international d’une lourde frappe de 25 mètres (2-0, 64e). Désormais à l’abri, le Sénégal ne baissait pas le pied pour autant et Niang poursuivait sa mauvaise prestation en manquant le ballon seul face au gardien après ce centre de Sarr (66e). La Tanzanie aura eu une petite occasion par Samatta, bien repoussée par Mendy (82e). Le Sénégal démarre parfaitement et met déjà la pression sur l’Algérie, qui défie le Kenya ce soir (match à suivre en live commenté sur notre site).

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok