Coupe de la CAF : Raja et Zamalek ne répondent plus, l’ES Sahel reprend vie

Au programme dimanche, la 3e journée de la phase de groupes de la Coupe de la Confédération a permis à l’Etoile du Sahel de se relancer, alors que le Raja Casablanca, tenant du titre, et le Zamalek n’en finissent pas de s’enfoncer…

Les journées passent et la situation commence vraiment à devenir préoccupante pour le Raja Casablanca, tenant du titre, et le Zamalek dans la Coupe de la Confédération. En quête de leur première victoire, les deux cadors ont encore déçu dimanche à l’occasion de la 3e journée de la phase de groupes.

Le coup de tonnerre le plus retentissant est venu de Rabat où le Raja “recevait” ses compatriotes de la RS Berkane (le match était délocalisé en raison de travaux). Et les hommes de Patrice Carteron ont mis un genou à terre en s’inclinant 4-2. Mal parti après le but contre son camp d’Imran Fiddi (10e), le RCA a de nouveau plié au retour des vestiaires sur un but du Togolais Kodjo Fo-Doh Laba (52e).

Auteur d’un doublé, Mouhssine Iajour (60e, 78e) a bien tenté de ramener l’Aigle Vert dans la partie mais Mohammed Farehane (64e) et Fo-Doh Laba (84e), lui aussi auteur d’un doublé, lui ont répondu à chaque fois pour maintenir deux buts d’écart en faveur de la RSB qui s’envole en tête du groupe. Derrière, on retrouve le Hassania Agadir qui a dominé l’AS Otôho d’Oyo (2-1). A mi-parcours, les Congolais et le Raja ferment la marche avec deux petits points au compteur…

Le Zamalek frôle le KO

Dernière place aussi pour le Zamalek dans le groupe D. Toujours sevrés de victoire, les Chevaliers Blancs ont enregistré un deuxième match nul consécutif à domicile face à Petro Atletico (1-1). Après un numéro de Tony, Azulao avait même ouvert le score en faveur des Angolais (59e). Longtemps imprécis malgré sa domination, le Zamalek a poussé et Obama a fini par sauver la mise en égalisant de la tête dans les derniers instants (90e+3). Un but salvateur mais qui ne suffit pas pour relancer les Egyptiens, distancés à la dernière place de la poule avec 2 points. De son côté, Petro Atletico compte 4 unités, comme les Algériens du NA Hussein Dey, battus 2-0 par le leader kenyan, Gor Mahia (6 pts), un peu plus tôt.

Un favori est tout de même parvenu à se relancer dimanche : l’Etoile du Sahel. Après une entame particulièrement compliquée (1 point en deux matchs), le club de Sousse a enfin remporté son premier match dans le groupe B en renversant difficilement Enugu Rangers (2-1). Obligée de courir derrière le score après le but nigérian signé Silas sur un long ballon très mal négocié par sa défense (15e), l’ESS a riposté sur une tête d’Iheb Msakni qui a égalisé sur coup franc (35e), puis Saddam Ben Aziza a offert la victoire aux hommes de Roger Lemerre en profitant d’un cafouillage dans la surface adverse (64e). Avec ce succès, la formation étoilée rattrape sa victime du jour à la 2e place, à un point du leader, le CS Sfaxien, accroché par Salitas (0-0) un peu plus tôt et qui n’avance plus (deux matchs nuls consécutifs à domicile). Rendez-vous dimanche pour la 4e journée.

-

 Les résultats de la 3e journée

Groupe A

Raja Casablanca 2-4 RS Berkane 
Hassania Agadir 2-1 AS Otôho d’Oyo

Groupe B

CS Sfaxien 0-0 Salitas FC 
Etoile du Sahel 2-1 Enugu Rangers

Groupe C

Nkana FC 3-1 Asante Kotoko 
Zesco United 1-1 Al Hilal

Groupe D

Gor Mahia 2-0 NA Hussein Dey 
Zamalek 1-1 Atletico Petroléos

-

 Le classement :

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok