Coupe du monde : Ngala Sylla sur la défaite des lions face au Paraguay

Pour leur premier match de préparation face au Paraguay (pays hôte), les lions ont été lourdement battu (6-1). Arrivés mardi à Asunción, ils ne sont toujours pas remis de leur long voyage. Une des raisons de la défaite selon le coach Ngalla Sylla au micro de wiwsport.

Plus de 24 heures de vol pour rallier le Paraguay

« C’est un naufrage collectif hier, on a pas senti notre équipe. On a débuté très mal le match. Cette défaite peut s’expliquer sur plusieurs plans. Tout d’abord, il y’a la fatigue que l’on a pas encore digéré. Jusqu’à présent, les joueurs n’ont pas encore totalement récupéré. C’était très dur de faire un si long voyage et d’enchaîner sur ce match. On a fait Dakar-Dubai en 9 heures de vol et patienter après dans l’aéroport pendant 2 heures. Puis après faire un autre vol de 14 heures de temps pour rallier Brésil et rester dans l’aéroport pendant 5 heures de temps. On avait pas le droit de sortir pour aller dans un hôtel de la place. Puis, nous avons fait encore 2h de vol pour atterrir à Paraguay. Nous sommes arrivés la-bas à 2 heures et sommes restés sur place pendant deux heures pour régler les papiers. »

Les joueurs ont fait beaucoup trop de fautes

« On accepte la défaite même si elle est très lourde. C’est durant ces matchs amicaux qu’on essaie de voir si ça marche ou pas. C’est le moment de prendre certains risques. Hier on a joué un match très difficile, on a fait beaucoup de fautes. Sur les 6 buts encaissés, les 4 viennent sur des balles arrêtées. Vous savez les coups francs en matière de Beach Soccer, ça paie cash surtout dans le haut niveau. On avait dit au départ qu’il faut éviter les fautes. Peut être en Afrique, on ne marque pas les coups francs mais sur le plan mondial, dans n’importe quel endroit du terrain le joueur peut marquer. »

L’effectif n’était pas au complet

« On va continuer à s’entraîner ici avec des séances légères par rapport à ce que nous avons l’habitude de faire. On a perdu hier deux joueurs qui n’ont pas pu jouer en occurrence Al Seyni Ndiaye et Raoul Mendy qui sont malades. Donc nous étions que 10 joueurs, soit 1 gardien et deux joueurs de champ contrairement au Paraguay qui était complet. Il y’avait aussi l’arbitrage maison même si nous n’allons pas nous focaliser sur ça. Al Seyni est entrain de récupérer et Raoul fait des séances d’endurance. On espère les récupérer avant le match contre le Oman. »

Battre le Oman pour se motiver

« Pour le match contre Oman, l’objectif est d’éviter les fautes. C’est la leçon que l’on a retenu face au Paraguay. Sur le plan technique on a dominé le match, sur celui tactique nous étions bien en place, seule la fatigue nous a causé des soucis sur le marquage. On va continuer à travailler. Le plus important pour nous est de récupérer. D’ailleurs, la séance d’entrainement est annulée parce qu’il faut le dire les joueurs n’ont pas l’habitude de faire de si longs voyages. Donc le Kiné est très sollicité. On espère gagner ce match qui sera synonyme de motivation avant d’entrer dans le vif du sujet ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.