Dialogue politique : l’opposition et le pouvoir s’accordent sur le choix de la commission cellulaire neutre

Rien ne semble plus se dresser désormais sur la voie du dialogue national. En effet, le pouvoir et l’opposition se sont accordés sur la mise en place d’une commission cellulaire indépendante pour superviser le dialogue. C’est ce qui ressort de la rencontre de ce matin entre le gouvernement et l’opposition pour amender les termes de référence du dialogue.

Rien ne semble plus se dresser désormais sur la voie du dialogue national. En effet, le pouvoir et l’opposition se sont accordés sur la mise en place d’une commission cellulaire indépendante pour superviser le dialogue. C’est ce qui ressort de la rencontre de ce matin entre le gouvernement et l’opposition pour amender les termes de référence du dialogue. 
Un accord trouvé malgré l’absence du Front national de résistance (Fnr opposition), mais en présence de la société civile et des non-alignés. 
Toutefois, le porte-parole du Fnr, Mactar Sourang, qui a réagi sur la RFM a dit apprécier une telle décision, soutenant que « c’est la seule voie vers le consensus ». Selon lui, « il fallait définir le format du dialogue avant même les termes de référence ». Mais, a-t-il dit, « nous apprécions positivement cette décision, maintenant la prochaine étape sera le choix de ce personnage neutre et indépendant pour superviser le dialogue ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.