Diourbel : Prévue pour contenir 350 détenus, la Mac étouffe avec 1749 détenus

A l’instar de la plupart des maisons d’arrêts et de correction du pays, celle de Diourbel croule sous le poids d’une surpopulation inquiétante. Une situation qui affecte considérablement les conditions de vie des pensionnaires.

La Maison d’Arrêt et de Correction de Diourbel croule le faix d’une surpopulation carcérale hors des normes. En  effet devant contenir 350 détenus au maximum, cette Mac fait face à 1749 détenus selon I.Ndong. « La capacité d’accueil de cette prison  était de 250 détenus, soit 10 pour 30m2 selon la norme onusienne. Cette prison est surpeuplée et date de l’époque coloniale. ».Poursuivant son plaidoyer, le patron du service de la planification locale s’étonne que « l’on ne parle même pas de réhabilitation de la prison, ce qui est une urgence. Mais il urge de procéder à une délocalisation, afin de permettre aux pensionnaires de retrouver une vie normale. Il est vrai qu’ils sont privés de liberté. Mais, ils ont des droits et on doit y veiller ».Pour le patron du service de planification, la Mac de Diourbel ne devrait pas se retrouver entre une église, une grande mosquée, le marché, la préfecture et la gouvernance, rapporte l’Obs. Me Ndong qui souhaite voir les membres de l’administration pénitentiaire exprimer leurs besoins indique qu’il faut que le ratio détenus/agent pénitencier soit mieux apprécié par la tutelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.