En Algérie, des hommes d’affaires arrêtés pour corruption présumée

Quatre frères milliardaires proches de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête anticorruption, selon la télévision d’Etat algérienne.

Les frères Kouninef dirigent une importante entreprise créée par leur père dans les années 70.

Ils sont connus pour leurs liens étroits avec Abdelaziz Bouteflika, qui a démissionné de la présidence algérienne début avril, à la suite des manifestations antigouvernementales.

L’arrestation d’un cinquième milliardaire, Issad Rebrab, considéré comme le plus riche homme d’affaires du pays, a également été annoncée. Mais M. Rebrab a démenti son arrestation, affirmant sur Twitter qu’il s’était rendu volontairement à la gendarmerie pour discuter d’un projet qui était bloqué.

Image Copyright @IssadRebrab@ISSADREBRAB
Issad Rebrab dirige une entreprise familiale, Cevital, qui est active dans le commerce du sucre. Il n’y a pas eu de déclaration immédiate des frères Kouninef.

Selon l’agence Reuters, le coup de filet visant ces hommes d’affaires proches de l’ex-président du pays survient après que le chef de l’armée algérienne, Ahmed Gaïd Salah, a dit la semaine dernière s’attendre à des enquêtes pour corruption présumée dans les secteurs du pétrole et du gaz.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok