Gambie : Huit militaires condamnés pour complot contre le président Adama Barrow

En Gambie, la Cour martiale de Yundum a condamné huit anciens militaires à des peines allant jusqu’à neuf ans de prison pour complot en vue de renverser le président Adama Barrow en 2017 avec l’aide de son prédécesseur.

Les soldats étaient dirigés par un ancien assistant militaire de l’ancien président Yahya Jammeh, qui a dirigé le pays pendant 22 ans avant de perdre les élections contre Adama Barrow en 2016.

Les conspirateurs, qui avaient plaidé non coupable, ont été accusés de neuf chefs d’accusation, notamment trahison pour avoir conspiré en vue de détenir des ministres et des responsables militaires et d’attaquer une force internationale qui avait été créée en Gambie pour maintenir l’ordre après le départ de Yahya Jammeh. Sept des accusés ont été condamnés à une peine de neuf ans et un à trois ans.

Ils étaient en contact avec l’ancien président Jammeh via le service de messagerie WhatsApp et ont discuté de l’attaque de troupes dans des régions du pays toujours considérées comme loyales envers l’ancien président, selon les dossiers de la Cour martiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.