Guéguerre au sommet de l’État : Ces milliards qui opposent Bibi Baldé et Cheikh Bakhoum

Le directeur général de l’Adie, Cheikh Bakhoum, et le ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Économie numérique, Abdoulaye Bibi Baldé, se livrent une rude bataille pour un marché sur l’exploitation des surcapacités de l’infrastructure de l’État et la gestion du câble sous-marin en construction. Bakhoum, qui a court-circuité sa tutelle Bibi Baldé, a donné le marché de plusieurs milliards à Huawei.

Informé, le ministre Baldé saisit l’Armp qui va purement et simplement casser le marché, informe Libération. L’Armp motive sa décision par le fait que l’autorisation d’opérateurs d’infrastructures est un droit attribué par décret portant approbation d’une convention de concession qui est signée entre l’opérateur d’infrastructures et l’État représenté par le ministre des Télécommunications et le ministre de l’Économie et des Finances.

SENEWEB

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok