Idy et Sonko activent…le terrorisme des réseaux sociaux

« Pousser Macky et l’Etat dans la peur…tout en les imposant la force dévastatrice des réseaux sociaux » tel est le crédo des opposants Idrissa Seck et Ousmane Sonko…

Hier, dès l’annonce des premières tendances, Idrissa Seck et Ousmane Sonko ont convoqué d’urgence une conférence de presse pour annoncer que l’état préparait des résultats préfabriqués et que les sénégalais n’accepteront pas. Ousmane Sonko est même allé plus loin en menaçant la presse de ne point publier un résultat favorable au candidat sortant Macky Sall. Et il demandait à ses partisans d’assiéger tout média qui enfreindrait cette règle. Une véritable menace contre la presse dans les réseaux sociaux.

Du jamais vu !

Pour la première fois dans l’histoire du Sénégal, des médias sont menacés directement par des candidats à la présidentielle. Des médias nommés par l’opposant Ousmane Sonko. Il s’agit de TFM, RFM, 2Stv et de notre confrère français RFI. Selon Idy et Sonko, ces médias allaient annoncer en direct la victoire de Macky au 1er tour.

Pour qui se prend Sonko ?

Un véritable dictateur ! C’est une chance pour les Sénégalais que ce jeune « Ibadou » ne soit pas devenu président sinon il aurait imposé sa dictature aux sénégalais. Il menace de mort des pères et mères de familles qui ont travaillé d’arrache-pied pour rendre visible la présidentielle.

Et ce n’est pas tout. Toutes ces attaques sont sur les réseaux sociaux qui ont une grande capacité de diffusion et de vulgarisation. Sonko impose ainsi un terrorisme des réseaux sociaux à la presse sénégalaise.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok