Ils veulent être PM…L’APR plonge dans le complot

C’est un véritable complot qui se trame dans l’APR avant même la prestation de serment du président réélu…

Le président Macky a remporté officiellement la présidentielle du dimanche 24 février dès la proclamation définitifs des résultats par le Conseil constitutionnel dans la soirée du mardi 05 mars dernier. Et depuis cette date, toutes les nuits de la majorité présidentielle sont parsemées de complots et de manipulations en tous genres…

Macky prête serment le 02 avril

Avant le 02 avril, date de la prestation de serment du président réélu, les manœuvres souterraines dans la coalition présidentielle et surtout dans l’Alliance pour la République (APR), parti du président de la République, ont pris place sur le bon sens. C’est la course aux postes de ministres, de Directeurs et chefs de cabinets, de conseillers et chefs de mission. Mais le poste le plus couru est celui de Premier ministre (PM).

Tous ceux qui ont gagné des zones difficiles veulent être PM. Et même ceux qui n’ont rien foutu et qui n’ont pas été vus pendant toute la campagne veulent le poste prestigieux de PM au nom de leur proximité avec le couple présidentiel…

Dans un quotidien de la place, on pouvait lire hier, les noms des prétendants au poste de PM : Aly Ngouille Ndiaye ou encore Mouhamadou Makhtar Cissé…Dans les salons feutrés du Café de Rome (célèbre hôtel où les pontes du régime vont faire leur gouvernement fictif), des noms comme celui de Abdoulaye Daouda Diallo ou encore Cheikh Kanté étaient cités.

Mais ce qui est le plus grave, ce sont ces responsables de l’APR ou de la mouvance présidentielle qui sont voués aux gémonies comme Amadou Ba, Birima Mangara ou autres responsables de l’APR…Ils sont tous simplement écartés au nom d’une théorie complotiste contre Macky Sall pendant la présidentielle 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.