L3sbian1sme : Comment le mal se propage au Sénégal, les confessions de jeunes filles « J’ai eu une amie qui est devenue l3sbienne par la force des choses

Après la polémique sur la vidéo des deux jeunes lycéennes qui s’embrassaient dans une école de la place, ‘’SourceA’’ s’est penché sur le l3sbian1sme, qui crée un étonnement toujours pesant chez certains. Même si certaines l3sbiennes s’en cachent, de moins en moins, elles mènent dans l’ensemble une vie à l’abri des regards indiscrets. Certaines jeunes filles n’hésitent plus à draguer leurs sœurs.
Dans les colonnes dudit canard, étudiants et élèves de divers Etablissements aveux et témoignages à vous couper le souffle sur la vie de certains de leurs camarades de classes. En un mot comme en mile, ils élèves ont disserté, sans gêne, sur le sujet.

« J’ai eu une amie qui est devenue l1sbi3nne par la force des choses. Elle en avait marre des hommes ». « Un jour, une copine ivoirienne m’a embrassée. Au début, je lui avais crié dessus. Mais, j’ai découvert quelque chose de nouveau que j’ai adoré et j’ai recommencé ».

Ce sont là quelques-unes des nombreuses confessions, aussi chaudes les unes que les autres, glanées par le quotidien Source A dans un dossier consacré, dans sa livraison du jour, au l3sbian1sme qui prend, de plus en plus, d’ampleur dans nos murs.

Une initiative qui fait suite à la polémique sur la vidéo des deux jeunes lycéennes qui s’embrassaient dans une école de la place. Même si certaines l3sbiennes continuent de se cacher, Source A signale que d’autres, plus téméraires, n’hésitent plus à draguer leurs sœurs.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok