Le corossol : mille et une vertus thérapeutiques

Le Corossol, le fruit magique
Le corossol est le fruit du corossolier (annona muricata, de la famille des annonaceae).

Il mesure jusqu’à 30 cm de long et peut peser jusqu’à 4 ou 5 kg. Son aspect extérieur est d’un vert sombre, son écorce piquée d’épines. Sa chair est blanche et pulpeuse avec des graines noires (indigestes). Au Brésil, ce fruit est appelé graviola, et sapotille dans l’île de La Réunion (qui vient du nom du fruit en Inde, Sapadille),appelée encore soursop en anglais, guanabana en, espagnol ; ou, mang-cau au Vietnam ou encore thu-riankhaek en Thaïlande.

Le corossol est un fruit énergétique ayant une forte teneur en glucides.

Il est riche en vitamine C, laquelle facilite l’absorption du fer (présent également dans le corossol). Il contient également des fibres et des minéraux, notamment du potassium, calcium et magnésium…

La saveur sucrée du corossol permet de le consommer nature sans ajout de sucre. Il se déguste aussi en salade de fruits, jus ou sorbets et même cuit comme en Indonésie en flan ou gratin. Pelé et débarrassé de ses graines, le corossol peut aussi être cuisiné.

Propriétés Thérapeutiques du Corossol
Fruit Annona muricat que du nom, on sent bien que le corossol est bien plus qu’un fruit. Il ne tarit pas de ses propriétés thérapeutiques qui contribuent au bien-être sanitaire.

Si les bienfaits miraculeux du corossol dans le traitement du cancer ont été scientifiquement prouvés, ils semblent pourtant occulter les autres propriétés curatives de ce fruit à épine. Grâce à ses riches composants formés entre autres par des acides aminés, vitamines et minerais, l’Annona muricata est un allié thérapeutique entièrement naturel et ne produit certainement pas d’effets secondaires inopinés à condition de le consommer avec une certaine modération.

En jus de fruit, sorbet ou confiture, le corossol est recommandé dans des cas d’insomnie, de dépression et de troubles nerveux. C’est en outre un agent antimicrobien pour les infections bactériennes, parasitaires et fongiques. Il est aussi bon pour le cœur et stimule la digestion.

Originaire d’Amazonie, le corossol est vert et ressemble vaguement à un cœur. On reconnaît qu’il arrive à maturité par son odeur pénétrante et sa peu plutôt molle.

Un puissant anti-cancer
La nature nous surprend de plus en plus. Les vertus du corossol sont méconnues par la majorité de la population dans le monde et notamment par les personnes qui sont atteintes du cancer. Pourtant, le corossol, encore connu sous le nom de Graviola ou Guanabana, est un fruit dont ses vertus anti-cancéreuses sont scientifiquement prouvées.

L’écorce, les fruits, les feuilles et les racines agissent sur les cellules de notre organisme. Les feuilles de l’arbre peuvent détruire les cellules cancéreuses et agissent dix mille fois plus que la chimiothérapie et cela sans effets secondaires (perte de poids, perte de cheveux, etc.). Le graviola assure sa réputation auprès des chercheurs dans la guérison du cancer du sein, des intestins, des ovaires, du foie et des poumons.

Toutes les parties de cet arbre sont utilisées dans la médecine naturelle, rien n’est perdu puisque l’écorce, les racines, les fruits, les feuilles et les pépins sont tous bénéfiques pour la santé de l’être humain. Selon les résultats des recherches de l’université américaine PURDUE, ce sont les feuilles de cet arbre qui sont plus importantes. En effet, elles peuvent détruire des cellules cancéreuses.

Ainsi, s’il vous arrive de faire chez vous du jus , choisissez avant tout le jus de corossol !

Valeur nutritive pour 100 g de fruit :

NUTRIMENTS ET COMPOSANTS
Calories 66 Kcal
Eau 81.16 g
Protéines 1 g
Lipides 0.3 g
Glucides 16.84 g (dont 15 à 20% de sucres)
VITAMINES
Provitamine A 2 UI
Vitamine C 20.6 mg
Vitamine B1 0.07 mg
Vitamine B2 0.05 mg
Vitamine B3 0.9 mg
Vitamine B5 0.253 mg
Vitamine B6 0.059 mg
MINÉRAUX
Potassium 278 mg
Phosphore 27 mg
Magnesium 21 mg
Calcium 14 mg
Sodium 14 mg
Cuivre 0.6 mg
Usages traditionnels
L’infusion des feuilles de corossolier favorise la digestion. 1 verre après les repas

Contre les insomnies, utiliser une infusion sucrée de 3 à 6 feuilles de corossolier pour une tasse d’eau.

Pour calmer les enfants trop agités lavez-les avec une décoction à part égale de feuilles fraîches et de feuilles tombées au sol

Contre l’irritation des intestins, un petit corossol vert coupé en deux est mis à macérer pendant une heure dans 1 ou 2 litres d’eau. Boire un verre après chaque repas

La macération des feuilles de corossolier dans l’eau tiède est utilisée en cataplasme pour soulager les brûlures, de type d’érythème solaire.

L’huile, obtenue en pressant des corossols verts et les feuilles, est utilisée en frictions contre les névralgies et les rhumatismes, ainsi que pour combattre les parasites.

Contre les diarrhées utiliser en infusions trois feuilles de corossolier dans un verre d’eau pour un adulte et d’un tiers de feuille pour un enfant

Pour traiter les abcès, utiliser les feuilles chauffées de corossolier avec de la cire de bougie

Pour traiter les dermatoses sèches prurigineuses des enfants froisser des feuilles de corossolier dans un bain tiède et laver l’enfant

La macération de corossol vert dans de l’eau de mer est à appliquer en cas de rhumatisme.

Mise en garde et toxicité.

La présence d’acétogénines et de certains alcaloïdes, suspectés de neurotoxicité, invite à la prudence quant à un usage régulier et répété par voie interne. Il est aussi recommandé de l’éviter chez la femme enceinte ou allaitante, par principe de précaution.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.