Le PSG doit trouver 150 M€ par an !

Si le Tribunal Arbitral du Sport a donné raison au Paris SG dans son appel face à l’UEFA, le club de la capitale reste étroitement surveillé dans le cadre du fair-play financier. Il lui faudra trouver de nouveaux fonds pour répondre aux critères établis par l’instance européenne.
Une bonne nouvelle pour le Paris SG. Le Tribunal Arbitral du Sport lui donnait raison ce mardi dans son appel face à la décision de l’UEFA de rouvrir l’étude de son dossier dans le cadre du fair-play financier. Un appel confirmé sur la forme, mais sur le fond, le club de la capitale sait qu’il doit prendre ses dispositions d’ici cet été, avant le nouvel examen de la chambre d’instruction de l’instance de contrôle financier des clubs de l’UEFA.

Les Rouge-et-Bleu verront en effet les enquêteurs de l’instance européenne prendre cette fois en compte les transferts de Kylian Mbappé, Neymar et sans doute Leandro Paredes mais aussi de leurs juteux salaires dans leurs prochains calculs. Pour atteindre le point d’équilibre fixé par l’UEFA, les dirigeants parisiens vont devoir trouver de nouvelles ressources afin d’amortir toutes ces dépenses. Selon L’Équipe, ils doivent pour ce faire dégager 150 M€ par an.

Des ventes inévitables…
Plusieurs leviers peuvent être actionnés : la vente d’un voire de plusieurs joueurs majeurs ou la signature de nouveaux partenariats. Ces derniers mois, les pensionnaires du Parc des Princes travaillent assidûment sur la deuxième option. Leur nouveau sponsor maillot, le groupe hôtelier Accor, leur rapportera par exemple une précieuse manne financière (plus de 50 M€ par an). Seulement, ce contrat pourrait encore leur causer des soucis.

Le quotidien sportif rappelle en effet que le Qatar, via Qatar Investment Authority, est actionnaire de la chaîne hôtelière, à hauteur de 10,44% du capital. Le genre de conflit d’intérêts qui avait coûté au PSG une décote de ses précédents contrats de sponsoring auprès de l’UEFA et donc des soucis sur le terrain du fair-play financier… Qu’on se le dise, le PSG a encore du pain sur la planche.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok