L’Italie délire sur un intérêt du PSG pour Cristiano Ronaldo, plusieurs joueurs de Premier League dézinguent le projet de reprise

La suite après cette publicité

Nasser al-Khelaïfi parle de CR7, l’Italie s’enflamme

Une phrase et ça sort les gros titres ! Ce matin, deux journaux italiens, la Gazzetta dello sport et le Quotidiano Sportivo, affichent Cristiano Ronaldo en une. Pas parce que le Portugais était de retour à l’entraînement avec la Juventus hier, mais parce que le président du Paris Saint-Germain, Nasser al-Khelaïfi a déclaré hier dans les colonnes du magazine France Football : «j’admire cette volonté implacable qu’il a, il est un grand exemple pour tous les sportifs en devenir.» Il n’en fallait pas plus pour que les deux journaux transalpins y voient une tentative de séduire le Portugais pour qu’il rejoigne un jour le Paris Saint-Germain. Pour la Gazzetta, «Nasser fait la cour à CR7» et pour QS, Paris est carrément sur Cristiano Ronaldo ! Carrément ! Un bon exemple de surinterprétation et de fantasme se fait sentir ce matin dans la Botte…

La demande de Sané au Bayern Munich

Leroy Sané au Bayern Munich, cela se rapproche de semaine en semaine. Ce matin, le magazine Sport Bild nous explique que les deux parties se sont encore un petit peu plus rapprochées en faisant une concession chacun. Sané a demandé au club munichois s’il pouvait récupérer à son arrivée le numéro 10 laissé vacant par Arjen Robben lors de son départ à la retraite. Demande acceptée par le club allemand, qui de son côté a expliqué au joueur de Manchester City qu’il ne pouvait s’aligner sur son salaire perçu en Angleterre. Ce qui n’est pas un problème pour Sané qui est prêt à sacrifier ses émoluments élevés pour rejoindre le Bayern.

Trois joueurs se révoltent contre le Restart Project

Alors que le gouvernement anglais a autorisé la reprise des entraînements en début de semaine, hier avait lieu au sein des clubs de Premier League une pléiade de tests afin de savoir si des joueurs ou des membres des staffs étaient touchés par le Covid-19. Sur 748 tests, seulement 6 se sont révélés positifs. Une bonne nouvelle, mais pas pour tout le monde. En effet, le capitaine de Watford, Troy Deeney, a expliqué hier qu’il refusait de se rendre à l’entraînement par crainte pour la santé de sa famille. Et on peut le comprendre, un joueur et deux membres du staff ont été testés positifs hier au sein du club. Même aberration pour Danny Rose, le défenseur de Newcastle, qui compare les joueurs à «des rats de laboratoire.» Une expression choc qui fait les gros titres du Daily Mirror. Le tabloïd qui relaie aussi ce matin la colère de Joshua King, l’attaquant de Bournemouth qui parle de «sacrifice» de retourner à l’entraînement. Un sacrifice vis-à-vis de sa famille qui pourrait être exposée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.