L’OL entre dans la danse pour Patrik Schick

Pisté par l’Olympique de Marseille, Patrik Schick attise les convoitises en France. L’Olympique Lyonnais se serait aussi mis sur les rangs.
L’Olymipque Lyonnais est une place forte du mercato estival en France. Les Rhodaniens ont vendu Ferland Mendy, sont sur le point de céder Tanguy Ndombele à Tottenham et ont, dans le même temps, fait arriver Heritier Deyonge, Ciprian Tatarusanu et Jean Lucas, en attendant probablement Thiago Mendes et Youssouf Koné, les deux Lillois. Mais visiblement, le club de Jean-Michel Aulas est loin d’être rassasié pour ce mercato et envisage de recruter un attaquant.

Selon les informations de Kicker, l’Olympique Lyonnais est sur la trace de l’avant-centre international tchèque Patrik Schick. Plus vraiment en odeur de sainteté à l’AS Roma, le Tchèque ne manque pas de prétendants. Comme nous vous le révélions, l’Olympique de Marseille est aussi sur sa piste et c’est en ce sens qu’Andoni Zubizarreta, le directeur sportif de l’OM, avait contacté Franco Baldini, le conseiller sportif de James Pallotta, pour évoquer un prêt avec obligation d’achat.

Pavel Paska a déjà travaillé avec le BvB
Le journal allemand explique de son côté que les Rhodaniens songeraient à acheter le joueur alors que l’AS Roma doit encore payer son ancien club la Sampdoria de Gênes et qu’une clause permet à la formation génoise de récupérer 50 % du transfert si celui-ci se concrétise à au moins 20 millions d’euros. Mais les deux écuries de l’Hexagone sont loin d’être les seules à être intéressées par le natif de Prague, qui a fêté ses 23 ans en janvier.

Le Borussia Dortmund essayerait de l’obtenir en prêt et il semble que le joueur ferait le bonheur de Lucien Favre, le coach du BvB. Pavel Paska, l’agent de l’international tchèque, doit se rendre dans la Ville Éternelle cette semaine pour évoquer l’avenir de son poulain avec les dirigeants de Rome et son nouveau coach Paulo Fonseca. L’impresario a par le passé déjà travaillé avec le club allemand sur les recrutements de Jan Koller et de Tomas Rosicky notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.