Macky Sall contesté après le limogeage de Moustapha Ka et Samba Ndiaye Seck

L’Union des magistrats du Sénégal (Ums) n’apprécie pas le limogeage de leurs collègues Moustapha Ka et Samba Ndiaye Seck respectivement Directeur des droits humains et Directeur de cabinet du secrétaire d’Etat à la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance.
A travers un communiqué de presse parvenu à emedia.sn, le président de l’UMS Souleymane Teliko et ses camarades disent soutenir leurs collègues. « Il est vrai que l’autorité politique est libre de se séparer à tout moment de tout collaborateur mais l’UMS ne peut pas manquer de déplorer la brutalité et la médiatisation de cette révocation qui ont jeté en pâture deux valeureux magistrats dont la bonne foi n’est pas discutée », a fait savoir l’UMS. Qui dans le même ordre d’idées condamne le non-respect du parallélisme des formes dans le limogeage du directeur des droits humains nommé par décret. Sur ces entrefaites, l’UMS invite les autorités au respect strict de ce principe.

Il faut rappeler que ces deux magistrats ont été démis de leurs fonctions pour avoir pris, lors de la 127e session du Comité des droits de l’homme, des engagements pour une réhabilitation de Karim Wade.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.